Y a-t-il des risques d'infection en cas de dialyse péritonéale ?

Y a-t-il des risques d'infection en cas de dialyse péritonéale ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les réponses avec le Dr Philippe Brunet, néphrologue :

"Oui, il y a des risques d'infection en cas de dialyse péritonéale. C'est la raison pour laquelle les patients prennent des précautions avant de faire le changement de poche. Ils portent des masques, ils ferment les portes pour éviter que le moindre microbe se mette sur le tuyau qui relie la cavité abdominale à la poche.

"Les techniques sont proposées aux patients quand ils arrivent à un stade où ils doivent choisir justement sa technique de suppléance. De nombreuses explications sont alors données aux patients, ils passent des entretiens avec les médecins, avec les infirmières, éventuellement avec d'autres patients pour avoir des témoignages. À partir de ce moment-là, le patient va choisir avec l'aide de son médecin parce que parfois il y a des difficultés anatomiques ou des contre-indications pour telle ou telle technique.

"Hémodialyse ou dialyse sont deux principes différents. L'hémodialyse est une technique très performante réalisée en un temps très court. C'est la raison pour laquelle souvent elle fatigue les patients. On fait en quatre heures, le travail des reins en 48 heures. La dialyse péritonéale est une technique continue où la filtration va se faire en permanence à très bas niveau, du coup elle est beaucoup moins fatigante."

En savoir plus sur l'insuffisance rénale

Dossier :

Questions/réponses :