Dengue : un nouveau cas près de Lyon
Crédits Photo : © Wikicommons / CDC - PHIL - James Gathany

Dengue : un nouveau cas près de Lyon

La personne n'a pas voyagé récemment à l'étranger, d’après l'Agence régionale de Santé (ARS) d'Auvergne-Rhône-Alpes et la préfecture.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

C’est un cas de dengue dit "autochtone" – attrapé par une personne n’ayant pas voyagé à l’étranger dans les 15 jours – qui a été enregistré Caluire-et-Cuire, près de Lyon. Dans un communiqué commun publié le 23 septembre, l’Agence régionale de Santé (ARS) d'Auvergne-Rhône-Alpes et la préfecture précisent qu’il s'agit du "premier cas connu dans la région Auvergne-Rhône-Alpes". La personne infectée est par ailleurs "guérie".

Des symptômes proches de ceux de la grippe

Plusieurs cas de dengue autochtone ont été signalés en France ces dernières années. le virus ne se transmet pas de personne à personne, mais par l’intermédiaire du moustique tigre. Cet insecte peut également transmettre le chikungunya et le zika. Il est implanté dans plus de la moitié des départements français, dont Paris.

La dengue se manifeste par des symptômes proches de ceux de la grippe saisonnière : forte fièvre (40°C), maux de tête, douleurs musculaires et articulaires, nausées, vomissements ou éruptions cutanées. Les malades peuvent en souffrir pendant une semaine.

Une forme hémorragique dans 1% des cas

Dans environ 1% des cas, la dengue prend une forme hémorragique. Il existe alors un risque de décès, car les hémorragies peuvent toucher les viscères, comme le tube digestif. La mort peut survenir dans les 24 à 48 heures si aucun traitement n'est administré.

Une enquête épidémiologique, sur la base d'un questionnaire, sera menée les 24 et 25 septembre  auprès des habitants situés à proximité Caluire-et-Cuire. L'ARS et la préfecture souhaitent mettre en place, "si nécessaire, des mesures de démoustication adaptées". Pour se protéger des moustiques tigres, il est impératif de supprimer les lieux de ponte et de repos et d’éviter les eaux stagnantes.