Covid-19 : le nombre de contaminations continue de progresser

Avec 3 700 nouveaux cas en 24h, la France a connu le 19 août 2020 une progression inédite de l’épidémie depuis mai. Emmanuel Macron exclut un reconfinement généralisé.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le
Covid-19 : le nombre de contaminations continue de progresser

C’est une progression inédite depuis mai 2020 : 3 776 nouveaux diagnostics positifs ont été enregistrés en 24h le 19 août 2020. La barre des 3.000 nouveaux cas a déjà été franchie à deux reprises le week-end du 15 août.

"Près d’un tiers des départements dépassent, au cours des sept derniers jours, le seuil de vigilance de 10 nouveaux tests RT-PCR positifs pour 100.000 habitants", selon la Direction générale de la santé, qui cite notamment l'Ile-de-France et la Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Le 19 août 2020, on comptait 4 806 personnes hospitalisées pour une infection au Covid-19, un chiffre en baisse. Le nombre de patients en réanimation (374) a légèrement baissé par rapport à la veille.

Le port du masque obligatoire se généralise

Face à cette apparition de nouveaux cas, l’obligation de port du masque s'étend progressivement à de plus larges périmètres dans de nombreuses villes en France. A Nice, où le port du masque était déjà obligatoire depuis début août 2020 dans un grand périmètre, le préfet va étendre son arrêté le 20 août 2020 à toute la ville.

Plus tôt, le 19 août 2020, Toulouse avait été la première grande ville à rendre le masque obligatoire sur tout son territoire.

Masque obligatoire dans de plus en plus de villes

Aujourd’hui en France, le masque est imposé dans plus de 12 300 communes, dans les centres-villes (Marseille, Lyon, Sète, Angers, Toulon, Tours, Biarritz, Annecy…) ou les lieux touristiques fréquentés (Mont saint-Michel, Bréhat etc.). En Mayenne, où le virus circule activement, le masque est obligatoire dans le périmètre de 69 communes.

Paris a également durcit depuis le 14 août ses mesures de prévention (zones étendues de l'obligation du port du masque, interdiction des rassemblement de plus de 10 personnes si les gestes garrières ne peuvent être garantis etc.).

Un reconfinement ciblé ?

Face à cette situation sanitaire, le Président Emmanuel Macron semble exclure un retour à un confinement généralisé. Il a confirmé que les autorités avaient "des statégies très localisées" comme ce qui s'est passé en Mayenne, et allant jusqu’à un reconfinement ciblé qu'on pourrait instaurer "si la situation l'imposait».