AVC : y a-t-il un risque de rechute ?

En 2009, j'ai fait un AVC avec trois mois de coma. Je ne me souviens de rien. Y a-t-il un risque de rechute ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les réponses avec le Pr Mikael Mazighi, neurologue :

"L'enjeu est de savoir quelle est la cause de l'AVC. Parce qu'en fonction de la cause, le traitement est différent. C'est un peu comme la fièvre et les antibiotiques. Si vous identifiez la bactérie, vous pouvez alors donner le bon antibiotique. Dans le cas de l'AVC, c'est la même chose. Si on a identifié la cause de l'AVC, on peut donner le bon médicament pour fluidifier le sang si c'est un infarctus du cerveau et on peut diminuer le risque de récidive. Le risque zéro n'existe pas mais on a actuellement des traitements très efficaces qui permettent de réduire très franchement le risque."