1. / J'ai mal…
  2. / Au ventre
  3. / Intoxication alimentaire

Morbihan : le ramassage de coquillages interdit dans plusieurs zones

La pêche, le ramassage, le transport, le stockage et la commercialisation de tous les coquillages provenant de plusieurs zones du Morbihan sont interdits, en raison de la présence de toxines phytoplanctoniques, a indiqué mercredi la préfecture du Morbihan.

Rédigé le

Morbihan : le ramassage de coquillages interdit dans plusieurs zones
Morbihan : le ramassage de coquillages interdit dans plusieurs zones

L'arrêté préfectoral, pris mardi, concerne tous les coquillages de secteurs de la baie de Kervoyal, de l'étier de Billiers et du littoral damganais, selon un communiqué de la préfecture.

La contamination est due à des toxines lipophiles, liées à une micro-algue ingérée par les coquillages. Les phytoplanctons, naturels, se développent lorsque certaines conditions météorologiques sont réunies, par exemple en cas de réchauffement de l'eau ou de fortes précipitations. Les toxines lipophiles sont susceptibles de produire chez le consommateur des troubles digestifs d’apparition rapide (30 minutes à 12 h après ingestion), sans gravité le plus souvent, excepté pour des personnes présentant un état de santé fragile;

Dans la baie d'Etel, la pêche et la commercialisation de certains coquillages, les donax, sont également proscrites depuis la mi-juin. Ces interdictions s'appliqueront "jusqu’au rétablissement d'une situation sanitaire satisfaisante", précisent les autorités.

Les toxines lipophiles ont par ailleurs contaminé, dans le Finistère, certaines zones de la baie d'Audierne, de la baie de Douarnenez, des Blancs sablons, des secteurs de Camaret et de Kerloc'h, poussant la préfecture a prendre des arrêtés pour interdire la pêche et la commercialisation des coquillages début août. Ces arrêtés sont toujours en vigueur, selon le site de la préfecture.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Sponsorisé par Ligatus