1. / J'ai mal…
  2. / Au dos

Des conseils et des objets pour retrouver une meilleure posture

Le mal de dos est l'ennemi numéro 1 des Français. En cause : la sédentarité, l'alimentation et enfin la posture. Or, il existe des produits qui nous aident à sortir d'une mauvaise posture !

Rédigé le , mis à jour le

Chronique de Setti Dali, du 11 décembre 2017

Les mauvaises postures génèrent des douleurs de dos, dont 80% des Français se plaignent. Le dos cambré, c'est la lordose qui vous guette. Tête et épaules vers l'avant, c'est la cyphose qui pointe... Une personne sur cinq souffre de ces maux chroniques. Pour se sortir de ces mauvaises postures, il faut respecter la position en S, car elle respecte le dessin de la colonne vertébrale. Le dos droit et plat, cela n'existe pas. On est légèrement courbé vers le haut et vers le bas. Tout est une histoire d'équilibre et de ne pas accentuer l'une ou l'autre de ces cambrures naturelles.

À lire aussi : Mal de dos : quand les vertèbres s'en mêlent

  • Le t-shirt redresseur de dos

Deux modèles de textiles intelligents. Le premier est un t-shirt qui possède au dos des pochettes dans lesquelles vous pouvez glisser des coussinets en silicone. Ils sont incrustés de points qui viennent stimuler des points de pression dans le dos dès que vous vous tenez mal. C'est doux et non agressif.

L’autre modèle est un sous-vêtement, comme une seconde peau censée vous redresser le dos ! On y retrouve des tenseurs mais cette fois, ils ont été découpés au laser et contre-collés sur le textile à plus de 200°C. Au toucher, on ne le sent quasiment pas. Une fois porté, c'est un rappel à l'ordre qu'on ne peut ignorer ! 

Si vous êtes courbé au bureau, les tenseurs exercent une pression en bas du dos mais aussi sur les épaules et vous indiquent la bonne position à tenir : ouvrir le thorax, redresser les épaules et le dos. Ce "coach" coûte 129 euros. Il existe aussi un modèle pour les sportifs, les tenseurs sont plus intenses et aident le coureur à conserver une bonne posture en course.

  • Percko.com
    Le sous-vêtement qui vous réapprend à vous tenir droit.

Ces vêtements n'ont rien de médical, ils ne sont pas une solution aux maux de dos, ni aux douleurs lombaires ou cervicales. Ils ne sont pas des accessoires médicaux, juste des vêtements. Pourtant, la posture qu'ils obligent à tenir est bonne.
 

  • Le harnais swedish posture

Inventé par des Suédois, on le porte à même la peau ou par-dessus un t-shirt. Il agit exactement comme les tenseurs des t-shirt sauf qu'il est possible de le régler à sa taille. Il maintient les épaules en arrière. Comme les Suédois ne manquent pas d'inventivité, ils ont créé le même principe mais en version sac-à-dos !

Le secret se trouve dans l'attache. On le ferme en croisé sur le thorax via des aimants incrustés dans les bretelles. Tout le poids du sac est donc supporté sur l'avant du thorax, sur le sternum, votre centre de gravité. Les épaules sont épargnées. Cela vous incite à gonfler le thorax pour supporter le poids, à garder les épaules en arrière, à travailler un peu les abdos, bref à garder la bonne posture !

 

  • La coque ergonomique

La plupart des Français passent huit à dix heures assis par jour. Le bureau est certainement le pire ennemi de notre dos parce que notre corps n'est pas adapté au travail sur écran notamment. La position assise exerce des pressions sur les disques vertébraux : le poids du corps n'est pas distribué normalement comme dans la position debout, d'où l'existence de tuteurs.

Il s'agit d'une coque ergonomique qui fait basculer le bassin vers l'avant et place automatiquement la colonne dans son axe naturel. En étant mieux assis, on diminue ainsi les pressions exercées sur le dos. D'autant que cette position soulage et renforce le dos. La coque est légère, elle s'adapte à tous les sièges, et elle est facile à transporter. Son prix : 60 euros.

 

  • Le tabouret qui muscle

Le concept est tout droit sorti du cerveau d'un ancien champion du monde de ski de bosses. Une blessure aux ligaments l'oblige à utiliser ce tabouret conçu spécialement pour sa rééducation et ce fut la recette miracle pour lui. Pourquoi pas pour les autres. Le principe est simple : une inclinaison vers l'avant de 15 degrés, juste assez pour automatiquement vous contraindre à une cambrure naturelle. Les genoux étant plus bas que les hanches.

Ce tabouret vous aide à muscler votre dos et donc à vous redresser davantage. C'est le même principe que le ballon sauf qu'il prend moins de place et il n'est pas mou. Mais il est plus cher : 189 euros. Le prix à payer pour faire du sport au bureau ni vu, ni connu.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr