Insolites du Net : un clip hommage aux victimes des attentats en langue des signes

Une allergie impressionnante après une coloration capillaire ; l'ANSM met en garde contre certaines teintures ; à quoi ressemble la maladie mentale ; un clip d'hommage aux victimes du 13 novembre… C'est l'actualité insolite de la santé sur le Net, par Emma Strack.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Teinture de cheveux

Chemese est américaine. Dans une vidéo, elle raconte qu'après une teinture des cheveux dans un salon, elle est ressortie le visage totalement boursouflé par l'allergie. Après une première allergie, sa dermatologue lui avait conseillé le henné, un colorant naturel. C'est ce qu'elle a cru tenter cette fois dans un salon mais rapidement après la couleur, son cuir chevelu gratte, chauffe, brûle… et cela ne cesse d'empirer. Pratiquement tout son visage manifeste alors l'allergie, jusqu'à l'impossibilité d'ouvrir les yeux. En cause : une allergie à la PPD (paraphénylènediamine), un colorant noir que l'on trouve dans de nombreuses colorations capillaires du commerce.

Aujourd'hui Chemese va mieux. Après un séjour aux urgences, sa peau est restée très sensible, particulièrement sèche avec des sortes de petites taches noires. Avec cette vidéo, elle souhaite alerter sur la nécessité de savoir ce que l'on met sur ses cheveux, sa peau ou autre…

  • You Tube
    My Allergic Reaction to Henna (en anglais)
    Une allergie à un colorant noir qu'on trouve dans de nombreuses colorations capillaires du commerce.
     

L'ANSM met en garde...

En France, l’ANSM a publié des recommandations pour ces teintures et les tatouages temporaires au henné. Attention : même s'il n'y a pas d'ammoniaque ou de PPD, l'allergie est possible donc respectez bien les consignes.

 

À quoi ressemble la maladie mentale ?

C'est la question posée par une association australienne. Question posée à quelque 5.000 Australiens pour savoir comment ils se représentent la maladie mentale, en images. Une image a été jugée la plus proche de ce qu'est la maladie mentale pour près de deux tiers des personnes interrogées. 

Les personnes interrogées avaient le choix entre six photos et devaient répondre à un questionnaire. Pour un tiers des personnes interrogées, une image juste donnerait à voir quelqu'un de normal, s'adonnant à des activités ordinaires, histoire de montrer que la maladie mentale peut toucher tout le monde.

  • Picture This - SANE Australia (en anglais)
    Premier projet national de recherche pour étudier la façon dont la maladie mentale est visuellement représentée en Australie. 

 

Un clip-hommage aux victimes des attentats du 13 novembre…

C'est une chanson d'HK et les saltimbanks dont le clip débute sur les lieux parisiens des drames, dans les Xe et XIe arrondissements de Paris, du Bataclan au Carillon. Le clip a été réalisé en langue des signes. La réalisatrice est Sandrine Herman, sourde de naissance.

L'idée de départ, c'est que la communauté des sourds était paniquée lors des attentats, car l'information n'était pas traduite sur les chaînes de télé, et ils ont pu se sentir exclus. Avec ce clip, le but est de partager, sourds et entendants, une émotion collective.

Rappelons que, parmi les victimes, certains blessés sont toujours à l'hôpital ou en centre de rééducation. Le groupe et la réalisatrice proposent d'ailleurs un rassemblement au Carillon, le 10 avril 2016 à partir de midi.