Insolites du Net : les rumeurs les plus folles sur Ebola

Le virus Ebola fait parler de lui au-delà du raisonnable ; une campagne contre le tabac avec des réactions de professionnels contre une prévention malveillante... C'est l'actualité insolite de la santé sur le Net, par Emma Strack.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Ebola et la rumeur

Souvent une info à la Une fait l'objet de rumeurs. On a pu lire dans les journaux en Guinée, qu'Ebola était un "grand complot mondial visant à exterminer les noirs"… Le site de l'OMS reprend aussi certaines croyances erronées autour du virus, comme le fait que manger des oignons crus ou de boire du lait concentré pourrait permettre de prévenir une infection.

Sur Internet, les rumeurs et les mauvaises blagues vont bon train, avec les remèdes miracles du genre chlorure de magnésium... Enfin, les zombies ont aussi gagné la toile.

Ebola zombie

Le portrait d'un zombie d'Ebola circule actuellement sur les réseaux sociaux. L'image est assortie d'un commentaire : "Pour la première fois dans l'histoire de l'humanité, on a pris des images vérifiées d'un homme que les scientifiques ont vu mourir d'Ebola avant de revenir à la vie seulement quelques heures plus tard et se relever des morts".

Dans la suite du texte qui accompagne la photo, il est indiqué que le gouvernement accuse les Etats-Unis d'avoir créé Ebola, une arme chimique destinée à de futurs conflits et testée en Afrique.

Une application utile au sujet d'Ebola

Il s'agit d'une application visant à prévenir et donc à réduire les risques de propagation, par le biais de ch@ts avec des médecins ouverts 24 heures par jour et 100% gratuits. L'appli originaire d'Indonésie n'est pas nouvelle, en revanche, elle propose depuis peu, une extension en Afrique de l'Ouest, c'est-à-dire qu'il est possible de la télécharger depuis des pays tels que le Liberia, la Guinée, le Sierra Leone...

L'idée est de dispenser aux populations des conseils de prévention et des infos médicales sur le virus. C'est un médecin français, le docteur Jacques Durand, qui en est à l'origine.

Une campagne de prévention contre le tabagisme fait parler d'elle

La dernière campagne de l'INPES intitulée "message d'adieu à ceux qui restent".

Le clip ne laisse pas insensible à tel point qu'un collectif de professionnels a lancé une pétition intitulée : "Les spots de prévention malveillants, ça suffit !". Ils demandent le retrait de cette campagne, expliquant que "la santé ne se construit pas sur la peur et la terreur émotionnelle".

Leur texte dénonce beaucoup la culpabilisation induite par cette campagne et ils témoignent que ce type de communication entrave leur travail auprès des jeunes comme les adultes qui rejettent naturellement toute initiative de prévention en pensant que "vous allez encore nous faire la morale !". Mille personnes ont déjà signé cette pétition.