1. / Grossesse - Enfant
  2. / Grossesse
  3. / Maternité

Indre : quel avenir pour la maternité du Blanc ?

Les forces de l'ordre ont procédé mardi à l'évacuation de la maternité du Blanc (Indre), occupée depuis une dizaine de jours par des habitants. Jugée "dangereuse" par les autorités sanitaires, elle est fermée depuis juin.

Rédigé le

Indre : quel avenir pour la maternité du Blanc ?

Le face-à-face était pacifique mais c'est un coup dur pour la population du Blanc. Hier, à l'aube, les forces de l'ordre ont évacué les habitants qui occupaient la maternité depuis le 19 octobre dernier, date de l'annonce officielle de sa fermeture définitive. Enfants, jeunes ou moins jeunes, hommes politiques... dans cette commune de 7.000 habitants, tous ont pris part à cette résistance passive. Une habitante explique que désormais les mères doivent parcourir 70 kilomètres pour aller accoucher à Châteauroux ou à Poitiers.

"Mauvaises pratiques"

Cette maternité a été fermée pour des raisons de sécurité. La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, affirme qu'un audit a mis au jour de "mauvaises pratiques" et une "méconnaissance des procédures d'urgence".

La directrice du centre hospitalier de Châteauroux, dont dépend la maternité du Blanc, préconise l'ouverture d'un centre de périnatalité. Mais selon elle, les femmes ne doivent plus donner naissance dans cette structure qui pratique moins de 300 accouchements par an. Des arguments qui sont loin d'être convaincants pour la maire de la commune du Blanc. A terme, elle craint la mort de son territoire.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Sponsorisé par Ligatus