SOS Médecins réalise près de  millions de consultations à domicile chaque année
SOS Médecins réalise près de millions de consultations à domicile chaque année  —  SOS Médecins

Grève de SOS Médecin : la visite médicale à domicile en danger ?

Visite à domicile, consultation, téléconsultation, régulation des malades... SOS Médecins est à l'arrêt depuis ce matin. Une grève de 24h pour alerter sur la "fin programmée" de la visite à domicile.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

C’est inédit. SOS Médecins est totalement à l’arrêt aujourd’hui. Le service de consultation médicale d’urgence est en grève pour 24h. Il réclame la revalorisation des tarifs des visites de jour. Actuellement, une visite à domicile en journée et en semaine est facturée 35 euros. 

Un tarif jugé trop bas par SOS Médecins, surtout depuis que le syndicat des médecins libéraux a signé un accord avec l’Assurance Maladie pour la revalorisation des consultations à domicile.

Les "visites longues", réalisées auprès de patients de plus de 80 ans et souffrant d’affections de longue durée, passeront donc de 35 à 70 euros. Mais seuls les médecins traitants sont concernés par cette mesure. 

Obtenir les mêmes droits que les généralistes

Cette décision exclut donc les praticiens de SOS Médecins, à qui Olivier Véran avait pourtant promis qu’ils seraient pris en compte lors du congrès de l’association en juin dernier. 

"Il faut aligner SOS Médecins sur les mêmes droits que les médecins généralistes", explique le Dr Adrien Salles, de SOS Médecin Marseille. "C’est la visite à domicile qui est en danger. Or, on l’a bien vu avec la crise du Covid, ces visites font partie de notre activité, il faut donc les valoriser. C’est la seule solution pour des personnes seules avec enfants ou des gens en perte d’autonomie." 

Revaloriser consultations et indemnités

Les praticiens de SOS Médecins ont en effet joué un rôle clé lors des périodes de confinement. 

L’association réclame donc un tarif de base de 57 euros pour ces consultations, sur le modèle de majoration des consultations d’urgence, mis en place pendant la crise sanitaire et abandonné depuis. 

SOS Médecins demande aussi à ce que l’indemnité de déplacement soit de 10 euros pour toutes les visites à domicile. Elle est actuellement de 3,50 euros pour les déplacements le soir et le week-end. Un tarif décourageant pour les médecins. 

Attirer la prochaine génération de médecins

"On a beaucoup de médecins qui vieillissent, qui prennent de moins en moins de gardes, et on a du mal à trouver de jeunes médecins pour les remplacer" détaille le Dr Salles. 

Derrière cette valorisation, il y a donc un enjeu de recrutement. Car la visite à domicile, boudée par les médecins de ville qui préfèrent exercer en cabinet, est un maillon essentiel de la chaîne de soins. 

Un service médical et social

Pour le Dr Salles, c’est même un véritable service social. "On le voit dans certains quartiers ici à Marseille, où il n’y a pas de structure de soins de proximité". Sans SOS Médecins, "ils appellent le 15, prennent des transports médicalisés et vont engorger les urgences, pour des soins qui relèvent de la médecine générale"

SOS Médecins rassemble aujourd'hui 1.300 médecins généralistes, qui effectuent près de 3 millions de visites à domicile chaque année.