1. / Bien-être - Psycho
  2. / Environnement et santé
  3. / Animaux

Les anti-puces pour chiens peuvent être mortels pour votre chat !

L’Anses met en garde contre les traitements externes à base de perméthrine, que l’organisme des chats ne peut éliminer.

Rédigé le

Les anti-puces pour chiens peuvent être mortels pour votre chat !
Les traitements à base de perméthrine sont toxiques pour les chats dès quelques gouttes

Si vous aimez Minou, protégez-le ! L’Agence de sécurité nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) a publié un communiqué le 7 mai dans lequel elle alerte sur les dangers pour les chats des traitements antiparasitaires destinés aux chiens. Certaines pipettes contiennent en effet un composant mortel pour les petits félins. Or, avec l’arrivée des beaux jours, les propriétaires commencent à traiter leurs animaux de compagnie contre les puces et les tiques.

122 déclarations d'effets indésirables chez des chats en 2018

L’Anses met en cause les traitements externes à base de perméthrine, toxiques pour les chats dès quelques gouttes. Ils peuvent entraîner des tremblements, des convulsions, voire des troubles neurologiques mortels, l’organisme des chats n'étant pas en mesure d'éliminer cette substance.

122 déclarations d'effets indésirables chez des chats ont été déclarés en 2018, précise l’Anses. Plus de 50 ont été jugées "graves", et six félins sont morts. Si votre chat a été en contact avec de la perméthrine, lavez-le à l'eau tiède, avec du savon ou du liquide vaisselle, et amenez-le chez le vétérinaire.

Si vous vivez avec un chat et un chien, faites en sorte qu’ils ne se côtoient pas jusqu'à ce que la zone de traitement soit sèche. Les chats ne doivent surtout pas lécher cette zone, ajoute l’Anses. Pour déclarer un effet indésirable après utilisation d’un médicament vétérinaire, rendez-vous sur https://pharmacovigilance-anmv.anses.fr/.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Sponsorisé par Ligatus