1. / Bien-être - Psycho
  2. / Beauté, soins du corps
  3. / Transpiration

Ch@t : La transpiration

Ch@t du 15 juin 2010 La transpiration quand elle est régulière permet au corps de se maintenir à la bonne température. Quand elle est excessive en revanche, elle peut devenir gênante pour nous, comme pour les autres. Voici les conseils de nos dermatologues, les docteurs Fabien Guibal, Christine Pauwels et Pauline de la Salmonière.

Rédigé le , mis à jour le

Ch@t : La transpiration
Ch@t : La transpiration
Sommaire

Les réponses du Dr Fabien Guibal

  • Ma fille de 3 ans souffre d’hypersudation palmaire et plantaire depuis qu’elle est nourrisson. Qu’elle peut être la solution pour son âge ?

Les anti-transpirants à base d'aluminium, en les utilisant avec précautions au début.

  • Depuis mon accouchement il y a 5 mois, je sens la transpiration y compris en utilisant un déodorant alors qu’avant ça n’était pas le cas. Qu’en pensez-vous ?

Essayez un anti-transpirant plutôt qu'un déodorant dans un premier temps.

  • Je transpire énormément, du visage essentiellement. Y a-t-il une solution ?

Non, pour le visage, il n'existe que les petits moyens comme les brumisateurs.

  • Je transpire énormément du visage, dans le dos, sous les seins et même de l’aine lorsqu’il fait chaud. Cela peut-il être dû uniquement à mon embonpoint ? Avez-vous des solutions pour minimiser ces phénomènes extrêmement gênants ?

L'embonpoint joue un rôle majeur. Après ce sont les petits moyens : vêtements légers et amples, sécher au séchoir à cheveux après la toilette, température fraîche.

  • J’ai les mains qui transpirent en permanence et cela s’aggrave avec le stress (lors de représentations scolaires à l’oral, mes feuilles sont gondolées et il n’y a plus d’encre). Ya-t-il des moyens simples et peu chers pour remédier à ce problème ?

Dans un premier temps, les anti-transpirants à base d'aluminium que vous trouverez en pharmacie. Si cela ne suffit pas, essayez l’ionophorèse chez un dermatologue (téléphoner avant pour vérifier qu'il a une machine).

  • Est-ce qu’un régime alimentaire trop gras peut favoriser la transpiration ?

Non.

  • Y a-t-il un mode d’épilation des aisselles qui favorise la transpiration ?

Non, cela ne change rien.

  • Ma transpiration au niveau des aisselles est émotionnelle et ce, depuis 40 ans. Que puis-je faire ?

Mettez les anti-transpirants à base de sels d'aluminium vendus en pharmacie. Si cela ne suffit pas il existe des adaptateurs pour aisselles avec l’ionophorèse que vous pouvez trouver sur Internet (mais c'est cher).

  • En quoi consiste la chirurgie des aisselles ?

En fait, on sectionne des ganglions situés en face de la 5ème vertèbre par voie endoscopique sous anesthésie générale. On réserve cette méthode aux cas très handicapants qui ont résisté à tout le reste.

  • Je transpire beaucoup et j’ai l’impression que mes aisselles s’habituent au déodorant et donc il ne fonctionne plus au bout d'un moment. Est-ce possible ?

Les déodorants ne diminuent pas la transpiration mais empêchent les bactéries de faire apparaitre les odeurs désagréables. Pour diminuer la transpiration, il faut utiliser des anti-transpirants à base de sels d'aluminium vendus en pharmacie.

  • Un changement de déodorant même naturel, sans sels d’aluminium, peut-il entraîner des douleurs de type brûlures ?

Oui, si l'un des composants est irritant par exemple.

  • Quelle est la différence entre anti-transpirant et déodorant ?

Les déodorants préviennent la prolifération des bactéries qui vont transformer la sueur et faire apparaître les odeurs désagréables. Les anti-transpirants diminuent la quantité de sueur produite.

  • Mon fils de 9 mois transpire beaucoup au niveau des pieds. Que puis-je faire ?

Rien, cela ne doit pas beaucoup l'ennuyer à cet âge.

  • Pouvez-vous me donner une marque de déodorant à base de sels d’aluminium qui marche bien ?

Ils se valent tous : le plus ancien est Etiaxil, mais vous avez aussi Neutrogena, Bioderma, etc.

  • A 8 ans, elle souffre de hhppi depuis toujours, elle commence désormais à transpirer des aisselles. Peut-elle utiliser des déodorants spécifiques ?

Oui, en faisant attention à l'irritation liée à l'aluminium.

  • Suite à un problème de thyroïde, je transpire tout le temps au niveau du maillot et des aisselles. Dès que je fais un effort je transpire mais par contre quand je suis chez moi j’ai toujours froid. Que faire ?

Traitez le problème thyroïdien.

  • Ma fille a 13 ans, elle a commencé à transpirer à l’âge de 3 ans quand il a fallu qu’elle se concentre sur un coloriage. Elle utilise de l’Etiaxil vendu en pharmacie. Peut-elle en mettre sur les paumes et la plante des pieds ?

Oui, il existe des formes spéciales pour les pieds et les mains.

  • Mon médecin m’a donné des antihistaminiques pour réduire ma transpiration. Est-ce efficace ?

Non.

  • Peut-on diminuer la transpiration par un traitement aux hormones ?

Non.

  • Une hyperandrogénie peut-elle engendrer des problèmes de transpiration au niveau du visage ? Si oui, qu’est-il possible de faire ?

Non.

  • Quels sont les risques pour une sympathectomie ? A partir de quel âge peut-on en faire une (ma fille à 8 ans) ? Quel est le pourcentage de compensation ? La sécu prend elle cela en charge ?

On réserve ce traitement aux cas les plus sévères et qui ont résisté à tous les autres traitements et elle est beaucoup trop jeune.

  • Pour les mauvaises odeurs dues aux bactéries, y aurait-il un moyen pour lutter contre ?

Non, on ne peut jamais faire disparaître toutes les bactéries, c'est pour cela qu'il faut se laver tous les jours et appliquer des déodorants tous les jours.

  • Peut-on utiliser Etiaxil au niveau du front ?

Essayez à petites doses au début.

  • Peut-on utiliser Etiaxil ou l’ionophorèse en étant enceinte?

De principe, on ne fait rien qui ne soit pas indispensable pendant la grossesse. La réponse est non.

  • Le sel d’aluminium est-il cancérigène ?

Non.

  • La transpiration est-elle héréditaire ?

Non.

  • Les anti-transpirants en bille sont-ils plus efficaces que les sprays ? Y a-t-il une différence ?

C'est purement une question de préférence personnelle.

  • Une hypersudation du visage peut-elle être traitée par sympathectomie ? Si oui, existe-t-il une possibilité d'hyperhidrose (hypersudation) compensatrice en une autre zone du corps ?

Non.

  • Est-ce qu’il pourrait y avoir des raisons psychologiques à la transpiration et dans quelle mesure ?

Oui et dans une mesure très importante.

  • L’acupuncture peut-elle être efficace contre la transpiration excessive ?

Oui, cela vaut le coup d'essayer.

  • Existe-t-il des produits (shampooing) pour la transpiration du cuir chevelu ?

Non.

  • Je transpire des aisselles de façon modérée à sévère, en dégageant une odeur excessive, très nauséabonde et ceci quelques heures après une douche (2 à 3 heures). C’est encore plus important à la moindre manifestation de stress. Que faire ? Les déodorants ne parviennent pas à couvrir toujours l’odeur.

Essayer l’ionophorèse avec adaptateur à aisselles.

  • Savez-vous combien coûtent les injections de toxine botulique sous les aisselles ?

Plusieurs centaines d'euros.

  • Le degré de pilosité a t-il un lien avec la transpiration ?

Non.

  • Pourquoi d’un coup les moments de stress me font dégouliner les aisselles alors que cela ne m’est jamais arrivé ?

Pas de raison particulière.

  • Que penser de la pierre d’alun ?

Moins efficace que l'aluminium présent dans les produits vendus en pharmacie.

  • Combien faut-il faire de séances d’ionophorèse avant d’obtenir un résultat probant ?

Une dizaine.

  • Qu’est-ce que je risque en utilisant Etiaxil sur le front ?

Une irritation locale.

  • Un anti transpirant à base d’huiles essentielles peut-il être efficace ?

Cela m'étonnerait.

  • J’ai 19 ans et je transpire quasiment continuellement des aisselles, été comme hiver mais sans odeur. Quel traitement homéopathique peut-être efficace pour ce cas précis ? Il me semble que la sauge est liée à une sudation excessive d’une zone particulière.

Voyez votre homéopathe.

Parce-que les glandes sudoripares s'atrophient avec l'âge.

  • La différence entre sels d’aluminium et sans sels d’aluminium ?

Beaucoup plus efficace avec les sels d'aluminium.

  • Est-ce que je peux utiliser un anti-transpirant au niveau des fesses et de l’aine ?

Essayez doucement à cause de l'irritation locale.

  • Les injections de toxine botulique sous les aisselles bloquent-elles complètement la transpiration ? Pour combien de temps ?

Oui, de 70 à 90% en moins, pendant 4 à 13 mois en fonction des personnes.

  • Quels spécialistes conseillez-vous de consulter pour traiter l’aspect psychologique : psychanalyste, psychothérapeute spécialisé dans quoi ?

Un psychiatre déterminera le problème de fond.

  • Se laver les mains régulièrement régule la transpiration. Est-ce vrai (le savon étant desséchant) ?

Non.

  • La sauge est-elle une bonne solution contre la transpiration des aisselles ? Comment se la procurer ?

Pas à ma connaissance, en tout cas moins que les sels d'aluminium.

  • Pourquoi les sels d’aluminiums irritent ? Pouvez-vous expliquer très schématiquement leur fonctionnement ?

Parce qu'ils créent une acidité locale par effet chimique.

  • Mon médecin m’a dit que les traitements n’étaient pas pris en charge par la sécu. Est-ce vrai ?

Oui.

  • Y a-t-il des recherches qui sont faites sur l’origine de l’hyperhidrose ?

Non.

  • Les injections de toxine botulique sous les aisselles sont-elles réellement sans danger ? Avons-nous assez de recul ?

Oui.

  • Je suis enceinte de 7 mois, la transpiration des mains et des pieds s’est empirée quand il a fait chaud. Que puis-je faire?

Plus que 2 mois à tenir !

  • Les kilos en trop favorisent-ils la transpiration ?

Oui.

  • J’ai des bouffées de chaleurs constantes accompagnées d’une transpiration excessive à la puberté. Comment puis-je régler ce problème ?

Voyez votre gynécologue.

  • Peut-on transpirer plus après la pose d’un stérilet ?

Pas de rapport a priori.

  • Existe-t-il un autre anti-transpirant qu’Etiaxil ? Car je trouve qu’il attaque vraiment les aisselles, ainsi que les vêtements !

Oui, plusieurs autres marques en pharmacie.

  • J’allaite ma petite fille. Puis-je utiliser un déodorant avec des sels d’aluminium ?

Non, par prudence.

  • Ne pas faire de sport peut-il faire transpirer plus ?

Non.

Les petits moyen : aérer, passer sous l'eau, …

  • Etiaxil utilisé à long terme peut-il avoir des effets secondaires néfastes notamment cancérigènes ?

Non.

  • Que pensez-vous de l’anti-transpirant Etiaxil ? Est-il dangereux ?

Il est très bien, c’est le plus ancien.

  • Certains textiles peuvent-ils aggraver la transpiration et les odeurs ? Car j’ai l’impression de transpirer beaucoup plus dans des tee-shirts en tissus synthétiques qu’en coton.

Oui, le coton est un tissu plus aéré.

  • Peut-on développer une sudation compensatoire après une opération des aisselles ? Y a-t-il des risques à pratiquer cette opération ?

A faire après échec de tous les autres traitements.

  • Existe-t-il des médicaments agissant sur le cerveau permettant d’éliminer la transpiration due au stress ou a la concentration mentale ?

Certains bêta-bloquants peut-être.

  • Attention les béta bloquants ne sont pas sans effets secondaires, pouvez-vous les rappeler ?

A n'utiliser qu'avec surveillance médicale après avis spécialisé.

  • Que pensez-vous de la terbinafine ?

Essayez.

  • Enceinte de 4 mois et demi, j’ai arrêté mes séances d’ionophorèse au tout début de ma grossesse mais comment puis-je freiner l’hyperhidrose palmo-plantaire dont je souffre depuis le plus jeune âge (mes mains ruissellent) ? On m’a conseillé le bicarbonate de sodium.

Essayez le bicarbonate de sodium, cela a une certaine action.

  • Les déodorants aux huiles essentielles sont-ils efficaces ?

Cela m'étonnerait.

  • Si la peau est irritée suite à l’application de sels d’aluminium, est-ce que l’application d’une crème hydratante annule l’effet anti transpirant ?

Non.

  • Comment utilisez-vous le bicarbonate de sodium comme anti transpirant ?

Trempez les mains dans de l'eau additionnée de bicarbonate.

  • Cette maladie n’est pas glamour et donc pas visible car les nombreuses victimes la cachent et n’en parlent pas. Donc pas de recherches spécifiques et donc pas de traitements plus profonds. On ne fait que traiter les symptômes pour l’instant. Existe-t-il un centre de recherche spécialisé ?

Non, pas assez d'argent à gagner pour l'industrie et d'autres priorités pour le public.

  • Je transpire uniquement la nuit et ça sent l’acide. Avez-vous une solution ?

Il faut voir un dermatologue.

  • Existe-t-il des dermatologues plus impliqués dans la prise en charge des patients atteints d’hyperhidrose ? Ca serait bien qu’il existe une liste.

Téléphonez à l'hôpital Saint Louis ou Tenon.

  • Comment utilisez-vous le bicarbonate de sodium comme anti-transpirant au niveau des aisselles ?

Pas possible.

  • La pilule peut-elle entrainer une mauvaise régulation de la transpiration ?

Non.

  • Pourquoi je transpire beaucoup la nuit ? Parfois je suis littéralement trempée et ce depuis mes 24 ans (j’en ai 46 à présent).

Essayez de vous couvrir moins la nuit et de manger moins le soir, parfois cela suffit.

  • Je ne pensais plus aux injections, mon problème majeur étant situé aux aisselles. Pas d’entente préalable pour les injections ?

Non.

  • Comment soigner ma fille qui ne supporte plus le traitement par onde électrique depuis qu’elle a eu un accident qui a touché les nerfs du bras et les anti-transpirants lui ont abîmé les mains jusqu’à avoir des coupures ?

Toxine botulinique.

  • La toxine botulique peut-elle être remboursée ?

Non.

  • Décidément vous n’aimez pas les guitaristes !

Même solution que pour toutes les hypersudations des mains : anti transpirants à base d'aluminium puis l’ionophorèse si insuffisant.

  • Je souffre d’hyperhidrose. J’ai subi une sympathectomie thoracique en 2000 (qui a stoppé la sudation au niveau des mains et des aisselles). J’ai pris l’émission en cours, quelles alternatives sont proposées (notamment au niveau de l’aluminium) car je souffre toujours d’une hyperhidrose au niveau des pieds, ce qui me gêne au quotidien.

L’anti transpirant à base d’aluminium adapté au pied, mais surtout l’ionophorèse.

  • Je veux tester la toxine botulique aux mains, est-ce possible ? J’ai déjà testé l’ionophorèse.

Pour cela aller à l'hôpital Tenon car il existe des risques de fibrose palmaire, donc il faut un avis très spécialisé.

  • Est-ce que les produits cosmétiques à effet exfoliant peuvent annuler l’effet des anti transpirants ?

Non

Essayez, vous n'avez rien à perdre.

  • J’ai vu que la sauge était efficace. Qu’en pensez-vous et sous quelle forme ?

Aucune idée, mais je suis dubitatif.

  • Le gommage des aisselles réduit-il la transpiration ?

Non.

  • Faut-il que j’arrête l’ionophorèse si je veux tomber enceinte? La ionophorèse comporte un risque pour le bébé ?

Non, mais arrêter lorsque la grossesse sera confirmée.

  • Où acheter la machine ? Connaissez-vous un site ?

Il en existe plusieurs. Comparez les prix et les aspects pratiques. Les machines sont les mêmes en termes d'efficacité.

  • L’homéopathie est-elle efficace ?

Essayez, vous n'avez rien à perdre.

Les petits moyens uniquement, malheureusement, mais peut être aussi la toxine botulique qui fera d'une pierre deux coups.

  • Je transpire excessivement du visage, des aisselles et du torse, été comme hiver et ce au moindre effort. Que puis-je faire car cela est vraiment gênant au travail.

Voire les réponses précédentes pour aisselles et visage. Rien de particulier pour le torse.

  • La transpiration est-elle liée au surpoids ?

En partie.

  • A part le café, quels aliments vaut-il mieux éviter ?

Les excitants et les aliments épicés.

  • Je transpire des aisselles de façon modérée à sévère, en dégageant une odeur excessive, très nauséabonde, et ceci quelques heures après une douche (2 à 3 heures). C'est encore plus important à la moindre manifestation de stress. Que faire? Les déodorants ne parviennent pas à couvrir toujours l’odeur.

Anti-transpirants sur peau bien séché (et pas juste déodorant), puis ionophorèse pour aisselles si inefficace et enfin toxine botulinique.

  • L’épilation définitive des aisselles rendra-t-elle moins dangereuse l’application quotidienne d’Etiaxil (puisqu’il est conseillé sur la notice de ne l’appliquer que 48h après épilation ou rasage) ?

Non, c'est l'irritation liée au rasage qui augmente le risque d'irritation lié à l'Etiaxil.

  • Vous parlez d’ionophorèse pour aisselles, on n’a pas parlé de ce traitement dans l’émission. Peut-il y avoir une prise en charge?

A priori oui.

  • J’ai une transpiration excessive des aisselles. J’utilise Odorex (Belgique) afin de stopper la transpiration. Que pensez-vous de ce produit ? Quel(s) autre(s) produit(s) pouvez-vous me conseiller ?

Je ne connais pas sa composition. Vous avez plusieurs marques présentes dans les pharmacies, qui se valent à peu près toutes.

  • Qu’est-ce qu’Etiaxil et le faut-il sur prescription ?

Non, en pharmacie, en vente libre.

  • Serait-ce enfin la clé ? Tous les dermatologues le pratiquent-ils (ionophorèse sur aisselles) ?

Non, très peu et je ne les connais pas. Vous pouvez trouver la machine sur internet.

A n'essayer qu'après échec de toutes les autres méthodes.

  • L’exposition à des températures extrêmes (plus de 45°C) risque t-elle de faire passer d’une hyper transpiration localisée à une hyper transpiration généralisée ?

Non.

  • Quels sont les petits moyens pour moins transpirer du visage ?

Brumisateur, ventilateur à mains.

  • Est-ce qu’il y aura un pic supplémentaire à l’adolescence ?

Imprévisible.

  • Pouvez-vous donner des noms de crèmes à base de sels d’aluminium pour le visage ?

Demandez à votre pharmacien.

Les réponses du Dr Christine Pauwels

  • Voilà je transpire vraiment beaucoup des aisselles même quand il fait froid. J'ai tout essayé, même la pierre d'alun, j'aimerais trouver quelque chose d'efficace qui me convienne, pouvez-vous me conseiller ?

On peut réessayer les produits à base de sels d'aluminium, sinon l'ionophorèse avec des électrodes spécifiques (technique difficile) et au mieux, la toxine botulinique (botox).

  • Je transpire énormément des pieds lorsque je n'ai pas de chaussettes, c'est très difficile de trouver des chaussures où je puisse être pieds nus. Quelle solution ?

L'ionophorèse pour les pieds est très efficace dans plus de 90 % des cas.

  • Peut-on utiliser l'ionophorèse pour les aisselles ? Si oui, fonctionne-t-elle aussi bien que pour les mains et pieds ?

Oui, mais avec des électrodes axillaires, technique souvent difficile car il faut une bonne adaptation de l'électrode aux aisselles. Si ce traitement ne fonctionne pas, essayez les injections de toxine botulinique.

Non. La réponse faite était plutôt adaptée à la relation entre une prise de poids modérée et l'hyperhidrose palmo-plantaire. Par contre, l'existence d'une surcharge pondérale ou d'une obésité favorise tout à fait aux niveaux des plis l'hyper-sudation ou hyperhidrose et la bromhidrose avec apparition de macération et d'odeurs déplaisantes liées à la dégradation de la sueur eccrine par des bactéries.

  • Je suis étudiante en ostéopathie (je me sers donc essentiellement de mes mains) et j'ai souvent les mains moites et froides. Y a-t-il des solutions ? Le talc marche t-il bien ?

Dans un premier temps, il faudrait utiliser les produits à base de sels d'aluminium qui ont des meilleurs résultats que le talc. En cas d'échec, l'ionophorèse est très efficace.

  • A cause de transpiration sous les aisselles et sous les seins, j'utilisais déodorant, anti-transpirant et je mettais une lingette sous les seins, j'ai constaté une plaque rouge avec des démangeaisons à cet endroit, est-ce juste allergique ou faut-il s'inquiéter ?

Il faudrait demander l'avis d'un dermatologue qui puisse le diagnostiquer. Il peut s'agir d'une mycose (candidose).

  • Après une opération, transpire-t-on plus ailleurs pour compenser ?

Après une intervention pour l'hypersudation des paumes et des aisselles par sympathectomie thoracique, il existe une possibilité d'hyperhidrose (hypersdudation) compensatrice en une autre zone du corps.

  • J'aimerais résoudre le problème à la source : si les émotions sont à l'origine de l'hyper transpiration, sont-elles contrôlables et comment ?

Les émotions telles que le stress peuvent aggraver le problème de transpiration excessive, néanmoins un traitement du terrain émotionnel ne réglera pas le problème. Il faudrait traiter par des méthodes spécifiques indiquées dans l'émission (sels d'aluminium, l'ionophorèse, etc.)

  • Qu'est-ce que les anti-transpirants ont de plus que les déodorants au niveau de la composition ?

Les anti-transpirants sont à base de sels d'aluminium, réduisant le volume sudoral. Les déodorants sont soit des produits antiseptiques (triclosan, chlorhexidine, etc.) qui agissent par effet antibactérien, soit des capteurs d'odeurs (résines échangeuses d'ions et de sels de polyacides organiques) qui bloquent les odeurs volatiles.

  • Où peut-on se procurer une machine à ionophorèse, à quel prix ? Est-ce pris en charge par la Sécurité sociale ?

Avant de l'acheter, il faut d'abord consulter un dermatologue et réaliser le traitement initial avec un appareil d'ionophorèse (professionnel) en cabinet ou à l'hôpital (séances remboursées). Par la suite, le médecin peut prescrire un appareil à domicile, qui peut être acheté sur internet ou auprès de distributeurs agréés. Certaines mutuelles peuvent prendre en charge une partie. Mais respectez les contre-indications : le port d'un pace maker est une contre-indication formelle à l'ionophorèse, néanmoins cette technique est également à éviter chez les patients porteurs de matériel métallique et chez les femmes enceintes.

L'avis d'un dermatologue qui puisse étudier en détail votre cas me semble le plus indiqué.

  • Si on commence une ionophorèse, est-ce pour le reste de la vie ?

Oui, en effet, il s'agît d'un traitement suspensif, nécessitant un traitement d'attaque (7 séances en 3 semaines environ) et un traitement d'entretien dont la fréquence peut varier entre 3 semaines et 3 mois (à refaire dès la reprise de la sudation).

  • Sans être stressée, j'ai une transpiration excessive aussi bien l'hiver que l'été. Cela commence par le haut du crâne, je me retrouve avec les cheveux trempés, le visage dégoulinant ainsi que le cou et le torse. C'est vraiment insupportable. D'où cela provient-il ? Y a-t-il un traitement ?

Il vaudrait mieux consulter un médecin pour rechercher une éventuelle cause générale et adapter le meilleur traitement.

  • Pensez-vous que la teinture mère de sauge est efficace ?

Des effets mineurs peuvent être parfois observés mais les traitements indiqués dans l'émission ont une efficacité supérieure.

  • Quel est le spécialiste de la transpiration : dermatologue, neurologue, endocrinologue, spécialiste de médecine interne ?

S'il s'agît d'une hypersudation localisée aux aisselles, mains et pieds, un dermatologue pourra vous proposer les meilleures solutions. Dans les hyperhidroses généralisées, les causes peuvent être multiples (neurologiques, médicamenteuses, autres,...) et nécessitent l'avis d'un médecin qui pourra vous orienter vers le spécialiste adéquat.

  • Vous ne pouvez pas savoir comme serrer une main est un cauchemar quand on souffre d'hyperhidrose. J'ai vu un psy qui voulait que je prenne des bétabloquants pour soigner ma transpiration des mains.

Je vous conseille vivement de consulter aussi un dermatologue qui pourra vous proposer l'ionophorèse des mains, très efficace dans 90 % des cas.

  • Pourquoi faut-il appliquer l'étiaxil uniquement le soir au coucher (pour les aisselles) ?

L'application se fait le soir sur peau sèche et le lavage le lendemain matin en améliore la tolérance. Certains composants peuvent être irritants et corrosifs pour les vêtements.

  • J'ai déjà fait l'ionophorèse qui est très efficace et ma transpiration diminue chaque année. Je voudrais le faire chez moi, sur quel site pourrais-je acheter cet appareil ?

En tapant "hyperhidrose" sur un moteur de recherche, vous trouvez plusieurs coordonnées de sites vendeurs. Un dermatologue pourra vous faire une prescription et vous conseiller.

  • Je transpire beaucoup par la tête. Est-ce courant ? Quel conseil pouvez-vous me donner ?

C'est assez fréquent mais les traitements sont plus limités que pour les paumes et les plantes. Il faudrait, par sécurité, consulter un médecin pour rechercher une éventuelle cause qui pourrait être traitée.

  • Vos réponses donnent envie de vous consulter, vos délais de rendez vous sont de quel ordre ?

Les délais peuvent être longs pour des consultations habituelles (2-3 mois) mais pour ce type de pathologies et bien sûr pour d'autres problèmes urgents, les délais sont raccourcis (indiquez le motif lors de la prise de RDV).

  • En cas de non respect du laps de temps entre les séances, la transpiration revient-elle ? Cette irrégularité est-elle dangereuse pour la santé à long terme ? Mon médecin m'a dit que je dois arrêter pendant 3 mois si je n'ai pas fait régulièrement les séances et recommencer le protocole seulement après 3m.

Non, ce n'est pas dangereux pour la santé. En cas de délai trop long entre les séances, la reprise de la transpiration est inévitable. On peut tout à fait reprendre le traitement mais parfois une seule séance ne suffit pas. Dans ce cas, il faut refaire quelques séances supplémentaires, puis le traitement d'entretien.

Eviter les savons habituels. Utilisez à la place pour la toilette : des syndets ou pains sans savons ou gels moussants sans savon. Vous pouvez aussi utiliser des produits antisudoraux.

Les réponses du Dr Pauline de la Salmonière

  • Que faire contre la transpiration excessive du visage ? Je suis une femme de 26 ans et j'ai honte ! Rescue peut-il être une solution ? Puisqu'on parle souvent de stress...

L'ionophorèse n'est pas adaptée à la transpiration excessive du visage. Il existe cependant des crèmes qui peuvent améliorer cette transpiration. Voyez avec votre dermatologue.

  • J'ai entendu dire que si l'on utilisait un anti-transpirant en local (par exemple sur les aisselles), la transpiration tendra à être plus abondante ailleurs ?

Dans le cas de la transpiration des aisselles, ceci n'est pas démontré.

  • Je transpire énormément des mains et des pieds. J'ai entendu dire que traiter les mains par ionophorèse améliorait les pieds. Si ce n'est pas le cas, je voulais savoir si le port d'un stérilet était une contre-indication à l'ionophorèse des pieds.

L'ionophorèse est efficace pour la transpiration des mains et des pieds. Le port d'un stérilet avec une partie métallique n'est pas une contre-indication formelle mais il faut en discuter avec votre médecin.

  • Quelles solutions pour une transpiration parfois importante sous les aisselles. La chaleur ou le stress ne joue pas sur ma transpiration. Du coup je me prive de certains vêtements car je ne sais jamais si j'aurais des auréoles.

Dans le cas de la transpiration des aisselles, elle peut être diminuée par les anti-perspirants à base d'aluminium. Au cas où ceux-ci ne suffisent pas, il existe un traitement par ionophorèse adapté aux aisselles.

  • Est-ce que, sur le long terme, l'efficacité des produits à base de sels d'aluminium peut diminuer ?

Ceci n'est pas démontré.

  • Je transpire beaucoup mais c est surtout l'odeur qui me gène, que faire ?

 Les odeurs désagréables sont produites par des bactéries. Les produits contenant des antiseptiques limitent beaucoup les odeurs.

  • Je transpire beaucoup des mains et des pieds, est-ce que cela sera à vie ?

 L'hypersudation des mains et des pieds débute le plus souvent à la puberté et tend à régresser après 40 ans.

  • Je transpire beaucoup des mains et des pieds dès qu'il fait chaud ou sous le coup d'une émotion. J'ai déjà essayé l'ionophorèse par le passé, mais je devais faire 40 km aller et retour pour chaque séance. Existe-t-il des traitements moins contraignants que l'on peut effectuer chez soi ?

Après avoir démarré un traitement par ionophorèse chez un médecin (environ 7 séances), on peut actuellement se procurer un appareil de ionophorèse pour pouvoir effectuer le traitement d'entretien à domicile.

  • Pourquoi transpire-t-on plus pendant la grossesse et l'allaitement ?

Pour des raisons hormonales. Cependant, l'hyperhidrose s'améliore souvent pendant la grossesse.

  • Qu'est-ce que le sel d'aluminium et est-ce pareil que le chlorydrate d'aluminium ?

Le chlorhydrate d'aluminium est un sel d'aluminium.

  • Est-ce qu'on peut traiter efficacement la transpiration ou bien s'agit-il d'un problème dont on souffre a vie ?

Voir réponse déjà donnée.

  • Existe t-il une solution définitive pour régler le problème de l'hypersudation des pieds, la sympathectomie est-elle possible ?

La sympathectomie lombaire est possible. Elle ne se fait pas chez l'homme en raison d'un risque d'éjaculation rétrograde. Cependant, l'ionophorèse marche très bien dans plus de 90% des cas et l'hyperhidrose tend à s'estomper avec l'âge, surtout à partir de 40 ans.

  • Puis-je vaporiser de l'anti-transpirant au niveau de l'aine et sous le pli de la poitrine ?

En l'absence de lésions cutanées et si c'est bien supporté, oui. Cependant, il existe des lotions asséchantes que l'on prescrit plus volontiers pour ces plis-là.

  • Une toilette quotidienne avec un savon antiseptique type triclocarban permet-elle de réduire les problèmes d'odeurs ?

Oui, puis espacer les utilisations.

  • Existe-t-il des médicaments par voie orale qui puissent avoir un effet sur la transpiration des mains et des pieds ?

Pas à ma connaissance.

  • Existe-t-il une solution pour le cuir chevelu ?

Eviter les shampoings trop détergents qui assèchent dans un premier temps et induisent une hyperséborrhée réactionnelle. Prendre des shampoings doux, voire adaptés aux hyperséborrhées. L'hyperséborhée (trop de sébum produit) est différente de l'hyperhidrose.

  • Les apports alimentaires peuvent-ils jouer sur la transpiration ? J'ai supprimé par exemple le café le matin et je transpire moins...

Le café est un stimulant du système nerveux. Par ce biais, il peut agir sur la transpiration, comme d'ailleurs certains médicaments.

  • Quel est le rapport entre la transpiration et la thyroïde ?

L'hyperthyroïdie est connue pour donner des hyperhidroses généralisées nocturnes. C'est pourquoi, devant une transpiration excessive de tout le corps, il faut consulter un médecin à la recherche d'une maladie sous-jacente.

  • Gênée par les odeurs de transpiration, j'ai enfin trouvé une parade peu chère : le bicarbonate de soude ! Y a-t-il un quelconque risque sanitaire ? Est-ce plus sain que l'étiaxil et la pierre d'alun peu efficaces à l'usage ?

Pourquoi pas ! Il n'y a pas de risque à ma connaissance.

  • J'ai d'énormes sueurs nocturne (j'ai 21 ans), est-ce normal ? Pourquoi ? Que faire ?

Ce n'est pas tout à fait normal. Il serait bien que vous en parliez à votre médecin.

  • Peut-on s'habituer aux anti-transpirants à force de les utiliser ?

A priori, non.

  • Est-ce normal que ma fille de 3 ans sorte trempée de sa sieste ?

Les enfants transpirent plus que les adultes. Voir si elle n'est pas trop couverte pour la température de la pièce. Etre sûr qu'elle va bien par ailleurs.

  • L'hyperhidrose des mains est-elle toujours accompagnée de froideur des mains et de marbrure des mains ?

C'est souvent le cas mais pas toujours. L'eau, en s'évaporant, refroidit la peau.

  • Peut-on soigner les transpirations nocturnes ?

Voir un médecin pour être sûr qu'il n'y a pas une cause sous-jacente.

  • Les traitements sont extrêmement coûteux lorsqu'on vit avec le smic, on ne peut même pas les essayer, il ne reste donc que l'opération ? Est-elle risquée et sûre au niveau résultat ?

On peut demander une entente préalable pour l'ionophorèse pour les mains et les pieds.

  • Les séances de ionophorèse sont-elles remboursées par la sécurité sociale ?

On peut demander une entente préalable.

  • A partir de quel âge peut-on faire des séances d'ionophorèse ? Ma fille a le même problème que moi elle a 7 ans ?

A partir de 10 ans, cela est possible. Avant cet âge, il faut voir comment l'enfant le supporte.

  • Je suis à peine humide au niveau des aisselles mais une très forte odeur aigre se dégage, les bactéries mettent-elles si peu de temps à se dégrader ?

Ce ne sont pas les bactéries qui se dégradent : les bactéries sont là et dégradent la sueur, ce qui produit les mauvaises odeurs.

  • Existe t-il des traitement visant la source première du problème, c'est-à-dire l'hypothalamus ?

Non.

A priori, non.

  • Je suis enceinte de 2 mois et je voudrais savoir si je peux continuer d'utiliser l'ionophorèse ?

Il vaut mieux, par prudence, éviter l'ionophorèse lorsque l'on est enceinte.

  • Vous dîtes que l'hyperthyroïdie favorise l'hyperhidrose nocturne, est-ce le cas si l'excès de TSH est compensé par de la Lévothyroxyne sodique ?

La lévothyroxine est donnée dans les hypothyroïdies.

  • Mon ami se plaint de trop transpirer, surtout le soir au lit. Cela pourrait-il être lié au fait qu'il ait été brûlé sur près de 40 % de son corps (oreille, cou, aisselle, torse, ventre, jambe) ? Sinon, la transpiration peut-elle être lié à un surpoids ?

Oui, le surpoids favorise la transpiration.

Les réponses du Dr Charlotte Tourmente

  • Je transpire énormément du dos l'été ainsi que derrière les cuisses. C'est terrible, quand je mets une jupe et qu'il fait un peu trop chaud, ça dégouline et c'est vraiment très gênant. Même chose sur le visage, entre les lèvres et le nez et sur le front. Que puis-je faire ?

L'application localement de produits à base de chlorure d'aluminium ou la prise d'un médicament dit anti-cholinergique peut-être.

  • En été, je sue énormément du visage que faire ?

Il existe des crèmes que l'on peut appliquer sur le visage, consultez votre dermatologue.

  • Je suis une jeune fille de 19 ans et j'ai des gros problèmes de transpiration. J'ai déjà des bouffées de chaleur à mon âge qui ne sont pas expliquées, et je transpire énormément des aisselles, des pieds et je viens d'en finir avec une mycose du pli des fesses (ce qui ne m'était jamais arrivée avant). Mais le pire reste quand même les aisselles où j'ai une transpiration bien plus qu'excessive qui est vraiment gênante. Je suis dans une impasse face à ces problèmes.

Il faudrait consulter pour trouver l'origine de ces bouffées de chaleur, anormales à votre âge. Pour les aisselles et les pieds, vous pouvez utiliser des déodorants. La ionophorèse est également possible. L'injection de toxine botulique est parfois utilisée pour les aisselles.  

  • Je souffre d'hyperhidrose généralisée depuis 6 ans (j'ai 28 ans), j ai essayé l'Oxybutynine qui a bien fonctionné mais au bout de trois mois j'ai eu un effet secondaire qui se poursuit encore aujourd'hui, mes veines des avant-bras et des jambes sont dilatées ! Qu'en pensez-vous ?

C'est le principal problème de ce type de médicaments, les effets secondaires limitent leur utilisation.

  • Je transpire des aisselles, le médecin m'a donné un pain pour me laver et un déodorant sudo-régulateur, après un traitement au béta-bloquant qui n'a pas marché, il n'y a plus d'odeur mais je ne peux toujours pas mettre de t-shirt car je transpire toujours autant, que puis-je faire ?

Un anti-transpirant à base de chlorure d'aluminium, l'injection de toxine botulique, l'ionophorèse adaptée aux aisselles.

  • Quand on transpire beaucoup, on perd du poids ?

Non, on perd de l'eau et des sels minéraux mais en général, on compense cette perte par les boissons et l'alimentation.

  • Comme presque toujours lorsque vous parlez de transpiration, ça se situe au niveau des aisselles, pieds et mains... Perso, dès que je me dépense un peu, ou dans les transports en commun, ou simplement au dessus de 25°C, je transpire énormément du visage (et aussi le torse, plus exactement, entre la poitrine). C'est hypergênant quand on sent les gouttes perler, je suis obligée de s'essuyer le visage avec un mouchoir en papier, la presque honte quand il faut faire la bise aux potes... j'ai très souvent un éventail avec moi, mais ce n'est pas le traitement miracle !!! Et le pire, c'est qu'il n'y a pas de traitement contre la transpiration du visage, m'a t-on dit ... le confirmez-vous ?

Il existe des crèmes que l'on peut appliquer sur le visage, à voir avec votre dermatologue.

  • Je transpire énormément des mains, je compte m'acheter une machine, puis-je l'utiliser seule ?

Oui mais on commence par des séances chez le dermatologue (7 environ), il peut alors prescrire une machine à utiliser à domicile pour le traitement d'entretien.

Ils peuvent être utilisés mais leur efficacité est limitée par la présence d'effets secondaires indésirables.

  • Je transpire beaucoup des pieds et des aisselles, pour les mains c'est plutôt lorsque je tiens quelque chose ou lorsque je met des gants (en vynil) au travail. C'est gênant d'autant que j'ai la peau qui pèle et qui donne donc un aspect sale, que faire ? Il y a aussi les fesses et le cuir chevelu.

Utilisez un anti-transpirant pour les pieds, les fesses et les aisselles. Il y a aussi l'ionophorèse (pieds, aisselles).

  • Je transpire beaucoup des aisselles, et très souvent ça dégage une odeur désagréable. Pourriez-vous m'expliquer la raison et existe-t-il un traitement contre cela ?

La raison, c'est la prolifération de bactéries qui produit la mauvaise odeur. Le traitement consiste en l'application d'anti-transpirant à base d'aluminium, les injections de toxine botulique, la prise de certains médicaments ou encore l'ionophorèse axillaire et éventuellement la chirurgie dans certains cas très précis.

  • Peut-on soigner la transpiration qui est due au stress seulement ? Comment ?

Oui, vous pouvez déjà la réduire en apprenant à mieux gérer le stress grâce à de la relaxation ou une thérapie comportementale. Et utilisez des anti-transpirants à base de sels d'aluminium.

  • Je ne transpire pas excessivement mais quand ça m'arrive, ma sueur (aisselles et sous les seins) dégage (en moins d'une heure) une odeur acide, comme celle de l'urine de chat. Quelle est l'origine de cette odeur et comment l'éviter ?

C'est la prolifération des bactéries qui produit cette odeur désagréable. Pour l'éviter, il ne faut pas négliger de se laver tous les jours, bien se sécher, porter des vêtements amples,...

  • J'ai essayé l'étiaxil et la pierre d'alun, à chaque fois mes aisselles étaient irritées voire même brulées. Se peut-il que cela soit dû au produit ou c'est seulement une coïncidence ?

C'est étonnant pour la pierre d'alun, très naturelle. Pour l'étiaxil, c'est possible, il existe une version spéciale "peau sensible" et il faudrait commencer "en douceur".

  • Mon ami transpire tellement des pieds qu'il a de nombreuses ampoules sur la plante des pieds (qu'il perce), il souffre beaucoup, que peut-il faire pour éviter cela ? Pour lui l'été est un calvaire, d'autant qu'il est obligé de porter des chaussures de sécurité.

Il faudrait consulter un dermatologue et traiter le problème initial de transpiration.

  • Mon mari refuse et appréhende chaque sortie en public à cause d'une transpiration au niveau du front, il a honte et peur du regard des autres ? Que faire ?

Consultez un dermatologue pour diminuer cette transpiration et éventuellement, si besoin, une thérapie pour reprendre confiance en soi.