Xavier Bertrand : « Il faut que Servier comprenne que la transparence n’est pas une option »

Xavier Bertrand : « Il faut que Servier comprenne que la transparence n’est pas une option »

Invité de Jean-Michel Aphatie sur RTL, jeudi 8 septembre 2011, Xavier Bertrand, ministre de la Santé, s’est adressé à Servier.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le

Faisant suite à la révélation sur les effets secondaires non déclarés du Protelos®, un autre médicament distribué par les laboratoires Servier, Xavier Bertrand s’est exprimé ce matin, jeudi 8 septembre 2011, au micro de RTL.

Le ministre condamne l’attitude "fermée" du laboratoire Servier, estimant qu’ "il n'y a plus aucune coopération, collaboration avec les autorités sanitaires". Alors que Servier a démenti avoir caché les effets indésirables du Protelos®, Xavier Bertrand considère que le laboratoire "ne joue pas aujourd'hui la transparence nécessaire."

Concernant la mise en circulation du Protelos®, utilisé par les patientes ménopausées atteinte d’ostéoporose, le ministre a déclaré que "si le bénéfice pour les patientes n'[était] pas plus important que le risque pour les patientes", le traitement serait immédiatement retiré du marché.

Alors que la l'Assurance-maladie a exigé 255 millions d’euros du laboratoire Servier, Xavier Bertrand s’est montré solidaire de cette démarche en précisant que c’était "l’Assurance-maladie, la collectivité locale, la solidarité nationale qui [avait] payé pour ces médicaments."

En savoir plus

Sur Bonjour-docteur :

Dans les médias :