Statines : le Crestor® est trop prescrit en France

Le Crestor® est dans le viseur de l'Assurance-maladie. Il fait partie de la famille des statines, une classe de médicaments utilisés pour faire baisser le taux de cholestérol dans le sang. Il est très largement prescrit en France, beaucoup trop selon la Sécurité sociale.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le

La Cnam a mené une étude auprès de 163.801 patients suivis pendant trois ans, pour comparer l'efficacité de deux molécules différentes, l'une disponible sous forme générique, la simvastatine, l'autre non, la rosuvastatine, plus coûteuse.

Or, les résultats ne montrent "pas de différence significative d'efficacité sur la morbimortalité" (mortalité due à la maladie).

La rosuvastatine, seule molécule n'ayant pas d'équivalent générique et vendue sous le nom commercial de Crestor®, représente 30% des volumes prescrits en France. Ce qui est bien plus élevé que dans les autres pays européens. Dans sept pays en effet (Allemagne, Royaume-Uni, Pays-Bas, Italie, Finlande, Norvège, Espagne), sa place reste très minoritaire : 7,8% des volumes en moyenne, seulement 3,9% au Royaume-Uni et 0,5% en Allemagne.

Les médicaments anti-cholestérol représentent un "potentiel d'économies majeur" pour le système de soins français car, contrairement à d'autres pays européens, les génériques, moins coûteux et à l'efficacité comparable, ne sont pas assez prescrits, selon l'Assurance-maladie.

Près de 6,4 millions de patients suivent un traitement anti-cholestérol (statines) en France, ce qui a représenté 1,2 milliard de remboursements en 2012.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :