Entretien avec Bob Siné, dessinateur caricaturiste
Entretien avec Bob Siné, dessinateur caricaturiste

Siné : ''Mourir ? Plutôt crever !''

Quand la maladie attaque le corps, elle attaque aussi souvent le moral. Certains ont une arme, l'humour. Bob Siné, le dessinateur et caricaturiste, atteint d'une leucémie, nous avait offert une leçon de résistance par la blague sur son blog "Zone de Siné". En rémission complète, le rédacteur en chef de "Siné Mensuel" vient d'écrire "Journal pré-posthume", paru aux éditions du Cherche Midi dans lequel il reprend le blog qu'il avait tenu durant son combat contre le cancer. Il était l'invité du Magazine de la santé ce mardi 26 novembre 2013.

Stéphanie Rathscheck
Rédigé le , mis à jour le
Siné tort le cou à son cancer ©Siné
Siné tort le cou à son cancer ©Siné

Malgré la maladie, Siné avait décidé de tout faire pour nous faire mourir de rire. Suivi pendant de longs mois pour une leucémie, son moral résiste ! "(...) Ce qui est positif ici, c'est qu'on relativise tout. On devient zen sans avoir jamais pratiqué le yoga et la moindre petite joie est savourée à sa juste valeur. Faire caca devient le nirvana et faire pipi, le paradis ! L'équipe soignante est efficace, attentionnée et très sympathique et contribue à me donner l'impression d'être dans un hôtel 3 étoiles sur la Riviera. Sont fortiches, non ? (...)"

A 83 ans, Siné ne s'effondre pas, il mène une guerre et publie ses nouvelles du front. Ce qui pourrait prendre des allures de récit poignant devient une occasion de prendre le contrepied de la maladie et de lutter avec humour contre ce mal insidieux.

Sur le site de son journal de caricature, Siné mensuel, les croquis de ses amis et les siens se succèdent jour après jour. Car ses copains de mines acérées sont venus gonfler les rangs de son armée. Concours de jeux de mots avec "leucémie" et situations brossées en quelques coups de crayons deviennent des armes contre son cancer.

Truculent comme d'habitude, Siné communique régulièrement son bulletin de santé : chimiothérapie intensive, attaque de staphylocoque doré, ou petites victoires savourées à l'image de cette érection matinale... "Ce matin, je me suis réveillé avec une érection, certes fugitive, mais d'assez bon aloi ! Moi qui portais le zob fâcheusement en berne depuis bien longtemps, ça m'a remonté le moral ! Tout compte fait, ça vaut presque le coup d'attraper une bonne leucémie de derrière les fagots (...)".

Son blog, suivi de Journal pré-posthume, ont le pouvoir de remonter le moral d'autres patients en proie au même combat. Et qui n'est pas malade y trouve aussi son compte ! A voir absolument.

Voir le blog :

Livre :

  • Journal pré-posthume
    Bob Siné
    Ed. Cherche Midi, octobre 2013