Promotion d'une experte du Mediator à l'Afssaps : un choix très critiqué

Promotion d'une experte du Mediator à l'Afssaps : un choix très critiqué

Un médecin anciennement chargée de l'évaluation des risques du Mediator vient d'être propulsée à un poste important au sein de l'Agence du médicament. Cette promotion interne choque d'autant plus qu'il s'agit aussi d'un ancien médecin des laboratoires Servier.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le

Alors même que l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) revendique l’assainissement de ses services et une transparence dans son mode de fonctionnement, le scandale du Mediator résonne de nouveau. Un médecin anciennement chargé de l’évaluation de ce médicament vient d’être nommé à un poste important au sein de l’agence. Or ce même médecin avait aussi travaillé au sein des laboratoires Servier où elle était en charge de l'Isoméride, un coupe-faim à la formule très proche de Médiator.

Catherine Rey-Quinio a été nommée au poste de directrice produit en oncologie, hématologie, immunologie et néphrologie. Elle travaille pour l'Afssaps depuis les années 1990 et avait justement suivi le dossier du Mediator de 1998 à son retrait en 2009. Pendant toute cette période, elle n'avait pas fait part des risques du médicament car elle n’avait pas constaté ses effets secondaires fatals.

Pourtant, l'Isoméride, l’autre coupe-faim qu’elle connaissait bien pour l’avoir suivi chez Servier, avait été retiré du marché en 1997, après constat des effets néfastes sur les valves du coeur. 

"Cela pose un problème dans sa compétence" relève le Dr Irène Frachon, pneumologue engagée dans le long combat pour le retrait du Mediator. Au sein de l’agence, le parcours contreversé de ce médecin a été soigneusement dissimulé aux salariés, sous des appellations vagues telles que "chef de projet dans différentes sociétés de l'industrie pharmaceutique". L’affaire est remontée jusqu’au ministère de la Santé où Xavier Bertrand souhaite l'annulation de la nomination. 'Si on veut clairement montrer qu'il y a un avant et un après Mediator, cette personne ne peut pas à l'avenir occuper la fonction de directrice au sein de l'Afssaps."

 

En savoir plus