Presbyacousie : quand faut-il se faire appareiller ?

À partir de quel degré de baisse d'audition doit-on être appareillé ?Peut-on appareiller une seule oreille ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les réponses du Dr Benoît Lamblin, ORL :

"Il ne s'agit pas d'une baisse quantitative d'audition mais plutôt d'une baisse qualitative. L'appareillage dépend de l'âge du patient, de son activité, de la baisse auditive sur la fréquence aiguë. Pour cela on réalise un audiogramme en vérifiant la quantité de sons que les patients entendent mais aussi la reconnaissance des mots. Dès que les patients entendent moins les aigus, ils ont du mal à reconnaître les mots qu'ils entendent, en particulier en environnement bruyant. On dispose de tests pour évaluer l'audition. Des tests qui permettent de quantifier le bon moment pour appareiller. En général les patients sont convaincus par notre examen, alors qu'ils ne l'étaient pas avant. Cela représente un premier pas vers l'appareillage.

"Dans le cas d'une presbyacousie, appareiller une seule oreille n'est pas suffisant. Il vaut mieux éviter d'appareiller une seule oreille car on a les inconvénients des deux. Du côté appareillé, le patient va ressentir un petit bénéfice mais il aura la gêne de l'appareil, et de l'autre côté il n'aura aucun bénéfice auditif. Appareiller une seule oreille n'a donc pas de sens. Il faut appareiller des deux côtés. Cela permet également au travail cérébral de se faire plus facilement à la réhabilitation des sons."

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :

  • À 60 ans, lorsqu'on a un problème auditif, sans même faire un examen, on vous propose de vous appareiller. N'y a-t-il pas d'autres solutions ?
    Voir la réponse en vidéo*

* Les réponses du Dr Benoît Lamblin, ORL