Entretien avec Erik Rance, directeur de l'Oniam
Entretien avec Erik Rance, directeur de l'Oniam

Mediator : 92 % de dossiers étudiés rejetés

C'est un coup dur pour les victimes du Mediator, le médicament antidiabétique des laboratoires Servier. 92 % des premiers dossiers étudiés par l'Oniam, l'Office national d'indemnisation des accidents médicaux, ont été rejetés.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le

Seuls 7,7 % des dossiers présentés dans le cadre de l'affaire Mediator ont été indemnisés par l'Oniam, l'Office national d'indemnisation des accidents médicaux. En un peu plus d'un an, ce collège d'experts a étudié un dixième des 7 700 plaintes déposées à ce jour. La grande majorité a été rejetée faute de preuves suffisantes.

Souvent prescrit comme coupe-faim par les médecins, le Mediator est accusé d'avoir provoqué 500 décès et des milliers de pathologies cardiaques. La plupart des malades ont déposé des dossiers devant l'Oniam et la justice, estimant que leur pathologie était liée à la prise du Mediator.

Ces premières conclusions ont donc provoqué la colère des victimes de ce scandale révélé en 2010. Mais il est pour l'instant impossible d'établir un bilan définitif sur ces procédures, des milliers de dossiers doivent encore être examinés.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :

Ailleurs sur le web :