Le Pen, Sarkozy et Bayrou sur leur lit de mort

Le Pen, Sarkozy et Bayrou sur leur lit de mort

L'Association pour le droit de mourir dans la dignité lance, mercredi 7 mars 2012, une campagne utilisant l'image des candidats qui s'opposent à la légalisation d'une aide active à mourir. 94 % des Français se déclarent favorables à l'euthanasie.

Cécile Guéry-Riquier
Rédigé le , mis à jour le
Campagne de l'Association pour le droit de mourir dans la dignité
Campagne de l'Association pour le droit de mourir dans la dignité

François Bayrou, Marine le Pen et Nicolas Sarkozy sur leur lit de mort. Après la Fédération des aveugles et des handicapés visuels de France, c'est au tour de l’Association pour le droit de mourir dans la dignité (ADMD) d’interpeller les candidats à l’élection présidentielle.

Pour frapper les esprits, l'association utilise les visages des candidats, grimaçants sur leurs lits d'hôpital avec cet appel : "Doit-on vous mettre dans une telle position pour faire évoluer la vôtre sur l'euthanasie ?"

Pourquoi avoir choisi ces candidats-là ? Parce que ceux sont "les plus opposés à la légalisation d'une aide active à mourir", explique l'association. Ainsi, "sont-ils mis en situation de fin de vie, au fond d'un lit de douleur, afin de les pousser à réfléchir à cette importante question de liberté individuelle", poursuit l'ADMD.

François Hollande, lui, s’est prononcé pour que "toute personne majeure en phase avancée ou terminale d'une maladie incurable, provoquant une souffrance physique ou psychique insupportable, et qui ne peut être apaisée, puisse demander dans des conditions précises et strictes à bénéficier d'une assistance médicalisée pour terminer sa vie dans la dignité".

Un rassemblement ouvert à tous est prévu le 24 mars 2012 au Cirque d'Hiver-Bouglione, à Paris.

Selon un sondage IFOP pour Sud-Ouest réalisé en août 2011, 94 % des Français sont favorables au recours à l'euthanasie.

Voir la campagne en ligne sur : www.admd24mars.fr