Le gouvernement prêt à renoncer au quatrième jour de carence

Le gouvernement prêt à renoncer au quatrième jour de carence

Après le tollé qui a suivi la mise en place d'un quatrième jour de carence pour les arrêts maladie concernant les salariés du privé, et un jour pour les salariés du public, le gouvernement accepte de revoir sa copie.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le

Un quatrième jour de carence pour les arrêts maladie des salariés du privé, un jour instauré pour les fonctionnaires : c'était la recette du gouvernement pour économiser en tout près de 330 millions d'euros dans le budget de la Sécurité sociale. Mais l'idée a provoqué la colère des assurés et celle de plusieurs députés UMP. Ils ont été nombreux à apprendre par cette réforme l'inégalité avec les salariés du public. Beaucoup ignoraient que les fonctionnaires n'avaient jusqu'ici aucun jour de carence imposé.

Le Premier ministre, François Fillon, a donc décidé, ce mardi 22 novembre 2011, de renoncer à cette réforme, mais à une condition : qu'une autre mesure soit adoptée pour permettre de faire les mêmes économies. "Attention, il me faut un objectif national d'augmentation des dépenses d'assurance maladie à 2,5 % en 2012. On ne peut pas remplacer une vraie économie par une fausse économie. S'il n'y a pas de mesure équivalente, on maintiendra le quatrième jour" a-t-il ajouté. Une solution doit être trouvée dans les trois semaines maximum. En revanche, le jour de carence instauré pour les fonctionnaires sera préservé. 

Pour en savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :

Dans les médias :

Ailleurs sur le Net :

  • Ameli.fr
    Tous les formulaires de l'Assurance-maladie concernant les "Arrêts de travail".

  • Axmedica
    Expert en contrôle médical et arrêts maladie.