Don d'organes : quatre jours et quatre nuits pour relever le défi sportif

Ils ont quatre jours et quatre nuits pour relever le défi. Du 2 au 6 avril 2014, 240 participants se relaient de Paris jusqu'aux Arcs (Savoie) pour la 28ème édition de la Course du Cœur, un défi sportif en faveur du don d'organes organisé par l'association Trans-Forme. Un seul but : sensibiliser le grand public à l'importance du don d'organes afin de rappeler que plus de 19.000 personnes sont en attente de greffe en France et que 200 meurent chaque année faute de donneurs.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le
Don d'organes : quatre jours et quatre nuits pour relever le défi sportif

Des transplantés participent à ce défi sportif

Partis le soir du 2 avril 2014 de la place du Trocadéro à Paris, 240 coureurs vont se relayer durant quatre jours et quatre nuits sur 750 km pour atteindre la station des Arcs en Savoie pour la 28ème édition de la Course du Cœur organisée par l'association Trans-Forme.

Parmi eux, des transplantés du cœur, du rein, du foie participent à ce défi pour soutenir le don d'organes.

Entourés d'une équipe médicale spécialisée et de kinésithérapeutes, les coureurs vont arpenter plus de 200 communes.

200 personnes décédées faute de donneurs

En France, 17.627 personnes étaient en attente de greffe d'organes en 2012 et environ 200 d'entre eux sont décédés faute de donneurs.

L'association Trans-Forme, l'Association fédérative française des sportifs transplantés et dialysés, milite depuis des années pour le don d'organes. Quelques transplantés sportifs accompagnés de quelques médecins ont créé cette association en 1989, tous convaincus de la réussite de la transplantation et des bienfaits de l'activité physique et sportive.

Le but de l'association : témoigner de la réussite de la transplantation en montrant que l'activité sportive stimule le transplanté dans sa "renaissance". Elle veut montrer au grand public que des milliers de vies sont sauvées grâce aux greffes d'organes.

Etre donneur, c'est simple

Même si elle n'a pas de valeur légale, la carte de donneur constitue une trace de votre accord. Elle permet à vos proches et aux professionnels de santé de connaître votre position par rapport au don d'organes.

Elle est téléchargeable directement sur le site de l'association Trans-Forme.

Comme le rappelle l'Agence de la biomédecine dans une campagne de sensibilisation, si vous acceptez que vos organes et tissus soient greffés à des malades après votre décès, prenez le temps d'en parler à vos proches car c'est vers eux que les équipes médicales se tourneront pour connaître votre décision.

Donneur ou pas, parlez-en.



 

En savoir plus :