Des SMS aux patients pour prévenir les oublis de traitement

Une équipe médicale de Marseille a mis en place l'envoi de SMS à ses patients sortis de l'hôpital pour qu'ils pensent à prendre leurs médicaments.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le

Tout est parti d'un constat : des médecins du service de cardiologie de l'hôpital de la Timone, à Marseille, se sont aperçus que leurs patients, traités par angioplastie coronaire (pose d'un stent), cessaient, dans 15% des cas, de prendre leur traitement d'aspirine une fois revenus chez eux après hospitalisation. "Or l'on sait que chez les porteurs de stent, le principal risque de complication est une thrombose, responsable d'infarctus. La prise d'un anticoagulant, sous la forme d'aspirine, est donc primordiale", explique le Dr Thomas Cuisset, cardiologue à la Timone.

Pour prévenir ces arrêts de traitement, l'équipe a eu l'idée de mettre en place un système d'envoi systématique d'un SMS, chaque jour pendant le premier mois (où le risque est le plus élevé), pour rappeler au patient de prendre ses médicaments convenablement.

"Dans le cadre d'un programme d'éducation thérapeutique, nous avons testé 450 patients, divisés en deux groupes", poursuit le Dr Cuisset. "L'un recevait les SMS, l'autre non. Nous avons constaté que le taux de suivi du traitement augmentait de 40% chez les patients qui recevaient une relance par SMS".

"C'est important, en tant qu'équipe médicale, d'assurer ce qu'on peut appeler le "service après-vente" pour nos patients. Dans les cas de maladies coronaires, le traitement commence après la pose de stent !", souligne le Dr Thomas Cuisset. Et de conclure : "Ces résultats encourageants sur l'utilisation du SMS ouvrent des perspectives pour d'autres maladies, comme les maladies chroniques. On peut rappeler à un diabétique de faire sa piqûre d'insuline par exemple. Aujourd'hui, tout le monde a un téléphone portable, autant profiter du bon côté de ces outils !"

Aujourd'hui, le rappel par SMS se poursuit pour une quinzaine de patients par semaine.

Etude source : "Effect of motivational mobile phone short message service on aspirin adherence after coronary stenting for acute coronary syndrome", Int J Cardiol (2013), http://dx.doi.org/10.1016/j.ijcard.2013.01.252

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :