Urban training : l'entrainement au coeur de la ville

Pratique, ludique, et adapté à chacun, l’urban training, ou "entraînement urbain", est apparu il y a deux ans dans les grandes villes. Progressivement, les sportifs débutants ou confirmés adhèrent à cette nouvelle discipline.

Rédigé le , mis à jour le

Urban training : l'entrainement au coeur de la ville

Qu'est ce que l'urban training ?

Si vous en avez marre du footing en continue sur un tapis ou le vélo, et que vous n’avez pas forcément le temps de consacrer plusieurs séances de sport par semaine, l'urban training est une bonne alternative. Il s'agit d'un véritable parcours de remise en forme en extérieur. On utilise les bancs, les escaliers… tout le mobilier urbain de la ville qui est à disposition. Encadré dans un premier temps par un coach, vous pourrez une fois confirmé, vous lancez selon vos besoins dans de nouveaux parcours d’entraînements. Durant une heure, vos exercices seront définis suivant l’endroit où vous effectuerez votre parcours.

Pouvez-vous nous montrer un premier exercice ?

Face à une barrière, levez une jambe en la gardant tendue. Passez la jambe au-dessus de la barrière, puis revenez en position initiale sans reposer le pied de la jambe active par terre. Puis effectuez le mouvement inverse. Effectuez le mouvement une dizaine de fois, puis changez de jambe de travail. Afin de travailler davantage en fessier, placez-vous de profil par rapport à la barrière, puis effectuez le même mouvement qu’un athlète sautant une haie. Le mouvement sera effectué sans que le pied de la jambe active ne retouche le sol. Sur cette même barrière, vous pourrez retrouver le mouvement de squat en fléchissant les jambes, passant votre buste sous la barrière, vous relevez et recommencer le même mouvement en avançant. Et puis pour un travail plus explosif, effectuez des bondissements au-dessus de la barrière, de droite à gauche.

Des exercices de gainage ?

Position de départ en "pompe". Effectuez un mouvement de répulsion, puis rattrapez vous sur la barrière mi-haute face à vous. Bloquez votre mouvement, puis revenez en position initiale de pompe. Prenez le temps de récupérer sur quelques secondes en position sur les bras, puis repartez sur le mouvement de répulsion. Une fois maitrisé, effectuez le mouvement sans récupération entre le mouvement de répulsion et le mouvement de gainage, bras tendus. Attention, il s'agit d'un exercice qui demande une très grande maîtrise des pompes, et un gainage important.

Un autre exercice, débutez en position couchée sur le dos. Il s'agit d'un travail très important au niveau de la sangle abdominale et des bras. Saisissez la barrière au niveau de vos yeux. Une fois en place, enroulez puis dépliez les jambes. Une variante est d'enrouler les jambes et ensuite, de pousser les jambes vers le haut. Pour les experts, on peut partir d'en haut, et descendre tout doucement les jambes vers le sol en restant appuyé sur les omoplates. On revient alors en position initiale.

Quelles sont les précautions à prendre pour l'urban training ?

Il est important de débuter en club. Des associations proposent des parcours de différents niveaux dans différents endroits. Encadré par des coachs, ils vous permettront de répondre à vos besoins en vous apprenant la bonne gestuelle. En petit groupe, c'est un vrai moment de bonheur à partager.

Il est également indispensable d'être bien équipé. Des chaussures adaptées de type running, des vêtements vous permettant d’effectuer des mouvements d’une grande amplitude, des gants pour protéger vos mains... et si vous ne restez pas forcément dans un parc, équipez vous d’une petite ceinture vous permettant d’accrocher votre bouteille d’eau pour vous réhydrater à tout moment.

Enfin, l’échauffement est très important. Ne le mettez pas de côté. Peu importe votre âge et votre niveau, il faut débuter en augmentant progressivement vos pulsations cardiaques, et en alternant avec des cercles vers l’avant, vers l’arrière, et en effectuant des flexions des jambes. La durée de l’échauffement est de minimum 10 minutes. Etirez-vous ensuite. Attention à ne pas confondre l'urban training avec une pratique connue par le film Yamakasi, utilisant également le mobilier urbain, mais d’une manière très athlétique et dangereuse. L’urban training doit rester une pratique d’entretien ou de remise en forme. L’objectif des parcours est de travailler votre condition cardio-vasculaire et votre renforcement musculaire, nullement de mettre votre corps en danger.