Une plaque d'immatriculation et un test de dépistage du VIH !

Faire un test de dépistage du sida dans une file d'attente ? Voilà une façon surprenante de ne pas perdre son temps ! Et à Washington, c'est possible ! Le taux de prévalence du VIH y est le plus élevé des Etats-Unis. Le bureau du Department of motor véhicles (DMV), chargé des immatriculations et des renouvellements de permis de conduire, a donc mis en place ce moyen original pour lutter contre le sida.

Rédigé le

Une plaque d'immatriculation et un test de dépistage du VIH !
Une plaque d'immatriculation et un test de dépistage du VIH !

Les automobilistes attendent parfois plusieurs heures dans les locaux du DMV, situé dans le quartier d'Anacostia, particulièrement touché par la maladie. C'est pourquoi, l'association Family médical and counseling service, a eu l'idée de rentabiliser leur temps d'attente au profit de la lutte contre le sida.

A intervalles réguliers, les bénévoles invitent les gens à passer dans une salle annexe afin de faire un test de dépistage salivaire qui ne prend pas plus de 20 minutes. Il n'y a aucune obligation, et c'est gratuit, mais s'y soumettre offre une réduction de 15 dollars sur les services de la DMV.

Si le résultat est négatif, une attestation est délivrée à l'intéressé. S'il est positif, les gens sont installés dans une autre salle pour effectuer un test sanguin complémentaire et recevoir un accompagnement médical adapté.

Dans ce quartier de Washington, environ 15 000 personnes sont atteintes par le virus. Grâce à cette initiative, déjà plus de 9 000 ont fait le test depuis le début de la campagne de dépistage en octobre 2010.

Dans le but d'inciter les gens à faire le test volontairement, l'association est également présente, depuis novembre 2011, au niveau de la banque alimentaire locale, où plus de 3 500 personnes ont déjà été testées.

En savoir plus