Troubles du rythme : doit-on prendre des bêtabloquants à vie ?

J'ai 36 ans et je souffre de tachycardie. Sous bêtabloquant depuis quatre ans, ai-je un espoir d'arrêter ce traitement un jour ?

Rédigé le , mis à jour le

Troubles du rythme : doit-on prendre des bêtabloquants à vie ?

Les réponses avec le Pr Nicolas Lellouche, cardiologue :

"Le terme tachycardie est extrêmement vague. L'arrêt des bêtabloquants dépend du type de tachycardie. En général chez les personnes jeunes sous bêtabloquant, il s'agit souvent de maladie de Bouveret, c'est-à-dire des tachycardies jonctionnelles sur des régions extrêmement précises du cœur. Et les bêtabloquants sont une des options thérapeutiques.

"En général quand les patients tolèrent les bêtabloquants, il est difficile de les arrêter car le risque, c'est de refaire des crises. Si le patient est stabilisé et qu'il accepte de prendre les traitements, on les laisse. En revanche, souvent les personnes jeunes ne veulent plus prendre de cachets, elles veulent prendre le minimum de traitement. Dans ce cas, on a recours à un traitement invasif avec une brûlure sur la zone électrique pathologique."

En savoir plus sur les troubles du rythme

Dossier :

Questions/réponses :

Sponsorisé par Ligatus