Grossesse et tabac : stress ou effet du manque ?

Mon gynécologue me recommande de fumer 3 ou 4 cigarettes par jour plutôt que d'être très stressée, est-ce raisonnable ?

Rédigé le , mis à jour le

Grossesse et tabac : stress ou effet du manque ?

Les réponses avec Edwige Dautzenberg, sage-femme tabacologue :

"La patiente va avoir tendance à dire qu'elle a réduit sa consommation de tabac, elle va attendre de son entourage ou du professionnel de santé qu'on lui dise que c'est bien. Et on confond le stress avec l'expression du manque. Le stress, c'est l'expression du manque. Ce n'est pas du stress, mais le manque. Le syndrome de manque est bien défini : irritabilité, difficulté de concentration, d'insomnie… Cette femme sait qu'elle va être en manque et elle l'exprime par le stress."

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :

Sponsorisé par Ligatus