Des propositions pour faciliter l'IVG

Pour garantir le droit à l'avortement à toutes les femmes de France, le Haut Conseil à l'Egalité entre les femmes et les hommes (HCEfh) demande plus de moyens à l'Etat et une vaste campagne de sensibilisation.

Rédigé le

Entretien avec le Dr Gilles Lazimi, membre du Haut Conseil à l'Egalité entre les femmes et les hommes

En France, l'avortement est encore trop souvent mal perçu. Voilà ce que conclut le Haut Conseil à l'Egalité entre les femmes et les hommes. Saisi en en avril 2013, par la ministre des Droits des femmes, Najat Vallaud-Belkacem, il vient de rendre 34 propositions au gouvernement.

Un tiers des Françaises effectueront un avortement à un moment de leur vie, 220.000 femmes chaque année, et pourtant d'après l'HCEfh, elles rencontrent de plus en plus d'obstacles pour faire respecter leur droit.

Délais d'intervention trop longs, des centres IVG de moins en moins nombreux... sans compter les médecins ou établissements qui refusent de les pratiquer au delà de 10 semaines, alors que le délai légal est de 12 semaines. Le droit à l'avortement est-il menacé ?

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :

 

 Et aussi :