Botulisme : le coupable était bien la tapenade

Huit personnes souffrant de botulisme sont toujours hospitalisées dans un état grave après avoir consommé de la tapenade artisanale fabriquée par une entreprise de Cavaillon qui n’était pas connue des services vétérinaires.

Rédigé le , mis à jour le

Botulisme : le coupable était bien la tapenade
Botulisme : le coupable était bien la tapenade

L'enquête a enfin permis d'identifier l'aliment qui a rendu malade huit personnes en France, toujours hospitalisées dans un état grave. Toutes avaient consommé des bocaux de tapenade préparés, de façon artisanale, dans le Vaucluse. Les gérants n'étaient pas connus des autorités sanitaires. Or, la loi prévoit que toute fabrication et commercialisation de conserves ou de bocaux contenant de la viande ou du poisson, doivent être déclarées auprès des services vétérinaires. Ce qui devait être le cas pour ces fabricants de tapenade artisanale qui contenait des anchois.

La stérilisation est le seul moyen de tuer les toxines botuliques.

Les gérants ont ainsi échappé aux services vétérinaires, et par conséquent, aux contrôles de rigueur et obligatoires. Depuis leur existence en 2000, ils n'avaient jamais été contrôlés. De leur côté, les fabricants n'ont pas jugé bon non plus, de solliciter un organisme technique capable d'inspecter leurs préparations.

Et ce qui pouvait arriver... arriva ! Une soixantaine de bocaux ont été mal stérilisés. La stérilisation est pourtant le seul moyen de tuer les toxines botuliques présentes dans les sols, et dans certains organismes d'animaux. Cet établissement fabriquait aussi des conserves sous les marques "Terre de Mistral" et "Les secrets d'Anaïs". Il est conseillé de ne pas consommer les produits de cette marque, ainsi que celle portant le nom des "Délices de Marie Claire".

En savoir plus

Sur Bonjour-docteur :

Et aussi :