Secouriste en santé mentale : apprenez les gestes qui sauvent

Comment secourir des personnes en situation de souffrance psychologique ? Une formation de premiers secours en santé mentale est désormais disponible en France. Reportage.

Marie Chagneau
Rédigé le
Devenir secouriste en santé mentale
Devenir secouriste en santé mentale  —  Le Mag de la Santé - France 5

Faire un massage cardiaque, utiliser un défibrillateur... Vous connaissez presque tous ces gestes qui sauvent. Mais comment réagir face à un voisin qui menace de se suicider ou face à un inconnu paralysé par l’angoisse ?  

Dans cette formation en santé mentale, vous apprenez à secourir des personnes en situation de souffrance psychologique. Par exemple, ce qu'il faut dire ou ne pas dire à une victime, juste après un événement traumatique, comme une agression.

Mieux comprendre les signaux d'alerte

Il est très important de ne pas forcer la personne à raconter ce qu'elle a vécu, apprend-on dans cette formation. Il ne faut rien dire qui puisse dévaloriser ses émotions, comme ne pleure pas, ou calmez-vous ou qui puisse minimiser ce qu'elle a vécu par exemple "vous devriez être content d'être en vie".

Ces stagiaires ont souvent été confrontés à des situations de détresse et se sont sentis démunis. C’est le cas de  Jens Emil, enseignant, bouleversé par le suicide de l’un de ses élèves."Je sentais le besoin de me former pour mieux comprendre les signaux. Savoir à quel moment une fragilité quotidienne qui peut être normale est signe de quelque chose de plus grave", explique-t-il.

"Ça donne les compétences pour sauver des vies"

Carole, elle, travaille dans un grand groupe. Elle se retrouve régulièrement face à des collègues qui expriment un mal-être."Je ne suis pas une professionnelle, pas une psychologue. En revanche, j'aurai les outils pour pouvoir engager cette discussion et amener la personne à aller consulter un professionnel", commente-t-elle.

Savoir repérer les dépressions, les troubles anxieux ou les psychoses… Le but est d’informer ces citoyens pour qu’ils osent agir."Ça donne les compétences à un citoyen de pouvoir en effet sauver des vies comme pour les premiers secours en santé physique. Il y a des gestes qui sauvent en santé mentale", explique le Dr Olivier Canceil, psychiatre membre du comité scientifique Premiers Secours en Santé Mentale.

40 000 Français secouristes en santé mentale

Carla est étudiante, secouriste en santé mentale, elle a aidé, il y a quelques mois, une jeune femme qui a craqué en plein cours. "Elle était en sanglots, je lui ai dis que j'étais secouriste en santé mentale et que si elle voulait, je pouvais l'aider à traverser ce qui semblait être une crise d'angoisse. C'est là que j'ai pu mettre en place ce que j'avais appris. J'aimerais bien qu'un jour, si je pleure dans la rue comme ça, quelqu'un vienne me voir et me demande si ça va. Une main tendue, ça fait toujours du bien", confie la jeune femme.

Comme Carla, plus de 40 000 Français sont secouristes en santé mentale. Le programme, né en Australie, est dispensé dans le monde entier.

Retrouvez toutes les informations sur ces formations sur le site de Premier Secours en Santé Mentale France.

Pour ne manquer aucune info santé, abonnez-vous à notre newsletter !