Prothèses PIP : un quatrième cas signalé

L'Agence française des produits de santé (Afssaps) confirme avoir enregistré un quatrième cas de cancer du sein parmi les porteuses des prothèses mammaires PIP.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le
Prothèses PIP : un quatrième cas signalé

Selon l'Afssaps, ce nouveau cas de tumeur a été signalé par une patiente de Toulon, âgée de 35 ans, et toujours porteuse de ces prothèses. Elle aurait développé un cancer deux ans après son opération.

Elle est ainsi la quatrième patiente connue sur les 30 000 porteuses de ces implants frauduleux. Avant elle, deux autres cas de cancer avaient été enregistrés par l'Afssaps. Le 5 décembre 2011, c'était un adénocarcinome qui avait été signalé chez une patiente portant des prothèses PIP depuis plusieurs années. Le 21 novembre 2011, une femme de 53 ans ancienne porteuse d'implants était décédée d'une forme rare de tumeur – le lymphome anaplasique à grandes cellules.

Un second décès par cancer serait survenu en 2010 dans le Gers, mais l'Afssaps n'a semble-t-il, pour l'heure, rien reçu.

Au total, plus de 2000 plaintes de femmes ayant eu ce type de prothèses ont été reçues par le Tribunal de Marseille.

Afin de sensibiliser les spécialistes à la nécessité de signaler les cas de cancers, l'Afssaps devrait lancer cette semaine une action spécifique sur les prothèses mammaires à destination des cancérologues et du réseau lymphomes. Un comité de suivi se réunira mercredi 14 décembre 2011 avec les associations, professionnels de santé et autorités sanitaires. L'objectif est de se mettre d'accord sur la nature des informations et sur l'accompagnement dont pourraient avoir besoin les victimes des prothèses mammaire PIP.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :

Et aussi :

 

  • Afssaps
    Numéro Vert : 0800 636 636
    L'Afssaps a réactivé ce numéro Vert pour répondre aux questions des femmes porteuses d'implants mammaires de la société Poly Implant Prothèse (PIP).