Loi travail : l'hôpital Necker-Enfants malades vandalisé

L’hôpital Necker-Enfants malades a été vandalisé en marge de la manifestation contre la loi travail à Paris, hier, dans l’après-midi du 14 juin. L’assistance publique-APHP porte plainte.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Un million de personnes ont défilé à Paris, hier, contre la loi travail selon les organisateurs, 80 000 selon la police. De nombreux incidents ont éclaté dans la capitale provoquant au moins 26 blessés, 21 interpellations et de nombreuses dégradations de commerces et agences bancaires. Certains casseurs s'en sont pris aux vitres de l’hôpital Necker-Enfants malades. Des jets de projectiles ont brisé 15 vitres et la façade a été taguée.

L’hôpital Necker ainsi vandalisé en marge de la manifestation fait part de son indignation sur son compte twitter "# Manif 14 juin Inadmissible attaque contre l’hôpital public @hôpital Necker 15 baies vitrées cassées". L’assistance publique-Hôpitaux de Paris AP-HP a annoncé vouloir porter plainte après cette "attaque inadmissible".

La ministre de la Santé Marisol Touraine  dénonce un acte "honteux" et une "attaque insupportable de casseurs" contre l’hôpital pédiatrique, apportant tout son "soutien aux professionnels de santé mobilisés auprès des patients".

Le premier ministre, Manuel Valls, s’est rendu sur place, ce matin du 14 juin 2016, pour constater les dégâts, a indiqué Matignon à l’AFP. Il doit également rencontrer les équipes pédagogiques de ce même hôpital qui ont pris en charge l’enfant du couple des 2 policiers assassinés au nom de l’organisation de l’Etat islamique, ce lundi.