1. / Maladies
  2. / Maladies infectieuses et tropicales
  3. / Sida-VIH

Tests rapides du VIH : quel délai avant de pouvoir s'y fier ?

Les TROD (Test de dépistage Rapide d'Orientation Diagnostique du VIH) sont d'excellents outils pour identifier si l'on est porteur du VIH. Si le résultat peut être obtenu en moins de trente minutes, il ne peut porter que sur une contamination remontant à plusieurs jours. En pratique, un délai de douze semaines doit s'être écoulé depuis la dernière prise de risque avant qu'un résultat négatif de TROD soit considéré comme "fiable".

Rédigé le , mis à jour le

Tests rapides du VIH : quel délai avant de pouvoir s'y fier ?
Tests rapides du VIH : quel délai avant de pouvoir s'y fier ?

Suite à une infection par le VIH, le virus va se multiplier dans l'organisme, et des anticorps vont peu à peu être produits. L'ARN viral (les séquences génétiques du virus) ne peuvent être détectés dans un prélèvement sanguin qu'à partir du 11ème jour après la contamination. Cependant, la lente multiplication du virus fait qu'un résultat "négatif" n'est fiable que si la contamination (plus précisément, la dernière exposition à un risque infectieux) remonte à au moins six semaines.

Les tests rapides (TROD) mesurent pour leur part les anticorps sécrétés par l'organisme. Ceux-ci ne sont pas détectables avant le 21ème jour suivant la contamination. Un résultat négatif n'est jugé fiable que si la contamination remonte à douze semaines au moins.

Ceci reste vrai pour les tests dits de quatrièmegénération, qui détectent également la présence d'un antigène (p24), qui apparaît au mieux quatorze jours après l'infection. Sa détection est toutefois toujours combinée avec celle des anticorps, et n'est destinée qu'à renforcer la fiabilité du test.

La sensibilité (probabilité que le test soit positif si la maladie est présente dans l'échantillon testé) de la plupart des TROD est très élevée – parfois égale à 100% – lorsqu'on dépose du sérum du patient à leur surface(1). Mais les TROD sont, en pratique, réalisés sur une goutte de sang (sensibilité de 94,5% à 98,5% pour les tests commercialisés en France, y compris les tests de quatrième génération). Il existe donc une probabilité faible mais non nulle de "faux négatifs". En d'autres termes, si le résultat d'un TROD est positif, la suspicion d'infection par le VIH est élevée. Toutefois un prélèvement de confirmation devra toujours être effectué auprès d'un cabinet médical, en laboratoire ou dans un centre de dépistage anonyme et gratuit.

Les tests dits "INSTI" sont plus rapides que les autres (résultat obtenu en moins de deux minutes), avec une sensibilité sur goutte de sang proche de 99%.

Les tests salivaires sont généralement jugés peu fiables (sensibilité de l'ordre de 85%).

-----

(1) La technique biochimique employée, dite ELISA, possède une excellente sensibilité concernant le VIH. Elle est estimée à 100% pour plusieurs protocoles de tests et est, à ce titre, utilisée sur le sérum des poches sanguines destinées aux transfusions (essais doublés), garantissant qu'un échantillon infecté ne soit pas déclaré sain.

 

Source : Sensitivity of five rapid HIV tests on oral fluid or finger-stick whole blood: a real-time comparison in a healthcare setting. J. Pavie et coll. PLoS One, 2010

 

Pour en savoir plus sur les TROD :

Sponsorisé par Ligatus