1. / Maladies
  2. / Drogues et addictions
  3. / Alcool, alcoolisme

Boire une bière à 16° équivaut à boire une bouteille de vin

Axel Kahn, président de la Ligue contre le Cancer a poussé un coup de gueule contre la réglementation sur les bières à très forte teneur en alcool dans Le Parisien.

Rédigé le , mis à jour le

Boire une bière à 16° équivaut à boire une bouteille de vin

Peut-être avez-vous déjà vu ces boissons extrêmement chargées en alcool dans les rayons de votre supermarché… De plus en plus de bières en canettes présentent une teneur en alcool encore plus forte que celle du vin : 16, voire 17°. Dix degrés de plus que les bières classiques. C'est "un attentat contre la santé des jeunes", s’alarme le président de la Ligue contre le cancer, Axel Kahn, dans Le Parisien du 30 septembre.

Augmenter la taxe en fonction du grammage d'alcool

"Elles sont vendues dans des canettes de 500 ml. Une fois ouvertes, on ne peut plus les refermer, il faut boire jusqu'à la lie. Un jeune a alors consommé l'équivalent d'une bouteille de vin !", poursuit-il. Ou les deux tiers d'une bouteille de porto, souligne Le Parisien. Ces bières ciblent tout particulièrement les jeunes, qui comptent parmi les premiers acheteurs. Aussi Axel Kahn appelle-t-il les autorités sanitaires à mieux encadrer leur vente.

Pour lui, il faudrait interdire ces bières, ou au moins changer leur appellation. En effet, ces boissons "n'utilisent pas les procédés traditionnels de fabrication", car "des sucres et des levures" y sont ajoutés "afin d'augmenter leurs effets". Si cela n’est pas possible, il propose d’augmenter la taxe "en fonction du grammage d'alcool : [les boissons] les plus fortes seraient vraiment plus chères". "On l'a vu avec le tabac : c'est la sanction au portefeuille qui donne les meilleurs résultats", argumente le généticien.

0,5% du marché total de la bière

Ces bières fabriquées à l’étranger sont vendues par la grande distribution. Selon l’association Brasseurs de France, citée par Le Parisien, les bières qui dépassent 10% d'alcool ne pèsent que 0,5% du marché total de cette boisson.

49.000 personnes sont mortes en 2015 à cause de l'alcool. Il est responsable de nombreux cancers : langue, œsophage, estomac, foie, côlon et rectum. Il peut aussi causer des cirrhoses, des maladies chroniques du foie qui peuvent évoluer en tumeurs cancéreuses. Elle va empêcher le foie d'accomplir ses fonctions vitales : détoxifier le corps, aider à la digestion, stocker de l'énergie et synthétiser des nutriments.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr