1. / Maladies
  2. / Drogues et addictions
  3. / Alcool, alcoolisme

A chaque alcool son émotion !

Notre humeur changerait en fonction de l’alcool que l’on consomme.

Rédigé le

A chaque alcool son émotion !
30 000 personnes ont bu de la bière, du vin et des alcools forts, et ont déclaré que chaque type d’alcool avait un effet différent sur leur mental.

Grâce aux spiritueux, vous vous sentirez plus sexy, et après avoir bu de la bière, vous serez plus détendu, affirment les résultats d’une étude publiée dans le British Medical Journal. Les auteurs ont questionné près de 30 000 personnes âgées de 18 à 34 ans issues de 21 pays différents. Celles-ci ont bu de la bière, du vin et des alcools forts, et ont déclaré que chaque type d’alcool avait un effet différent sur leur mental.

Si l’on veut se détendre, on risque d’opter pour du vin

Les chercheurs ont mis en place un sondage en ligne anonyme, dont ils ont fait la promotion via des journaux et sur les réseaux sociaux. Les résultats sont étonnants : le vin rouge "endormirait" plus que le vin blanc ; la bière et le vin rouge auraient des effets relaxants ; 50 % des personnes interrogées affirment qu’elles se sentent plus à l’aise et plus énergiques après avoir bu un alcool fort ; un tiers d’entre elles déclarent que cela les rend agressives. Par ailleurs, les hommes ont davantage tendance à associer la colère et la susceptibilité à l’alcool que les femmes. Surtout les hommes qui boivent beaucoup.

A lire aussi : "Une consommation ponctuelle d'alcool a-t-elle un impact sur le cerveau ?"

Néanmoins, ces résultats sont purement corrélatifs. En d’autres termes, cette étude n’explique pas les raisons de ces changements de perception. "Le contexte dans lequel ces personnes ont bu de l’alcool est un facteur important que l’étude a tenté de prendre en compte. Nous leur avons demandé s’ils avaient bu chez eux ou en extérieur", indique le Pr Mark A. Bellis, coauteur de l’étude. "Les jeunes adultes ont davantage tendance à boire lorsqu’ils sortent, tandis que ceux qui boivent du vin le font en général chez eux, en mangeant", ajoute-t-il, précisant qu’"il faut également considérer l’attente du buveur. S’il veut se détendre, il risque d’opter pour une bière ou un verre de vin".

La consommation d’alcool est de plus en plus tolérée au fil des années

L’étude montre par ailleurs que la publicité et la promotion jouent un rôle important dans le choix de l’alcool. De plus, les chercheurs ont montré que les alcooliques ont tendance à compter sur la boisson pour ressentir des émotions positives. Par conséquent, ceux-ci ont cinq fois plus de chances de déclarer que l’alcool leur donne de l’énergie. Les auteurs de l’étude espèrent que leurs résultats vont améliorer la prévention. Selon eux, la consommation d’alcool étant devenue de plus en plus tolérée au fil des années, en boire nous ferait ressentir, inconsciemment, davantage d’émotions positives.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Sponsorisé par Ligatus