1. / Maladies
  2. / Cancer

Marcia Cross, alias Bree Van de Kamp, se confie sur son cancer de l’anus

L’actrice qui a incarné Bree Van de Kamp dans la série "Desperate Housewives" raconte son combat contre le cancer de l’anus. Aujourd’hui en rémission, elle souhaite briser le tabou qui entoure trop souvent cette maladie.

Rédigé le

Marcia Cross, alias Bree Van de Kamp, se confie sur son cancer de l’anus
Crédits Photo : © WikiCommons / Manfred Werner/Tsui - CC by-sa 3.0

"Je veux aider à mettre un terme au tabou qui existe autour du cancer anal." Marcia Cross, l’actrice qui a incarné le rôle de Bree Van de Kamp dans la série américaine Desperate Housewives, a révélé avoir survécu à un cancer de l’anus dans une interview accordée au magazine People le 27 mars 2019. A 57 ans et en rémission depuis près d’un an, l’actrice confie que cette épreuve l’a changée.

A lire aussi : Cancer anal : des médecins appellent à briser le tabou

"Je suis devenue une grande fan de l’anus !"

Marcia Cross a reçu le diagnostic de ce cancer en novembre 2017, pendant une visite de contrôle annuel chez son gynécologue. Deux biopsies confirment la présence d’une tumeur. L’actrice entame alors six semaines de radiothérapie et de chimiothérapie. "La chirurgie n’était pas recommandée dans mon cas, ce qui était un soulagement. On préfère préserver les muscles du sphincter si cela est possible" témoigne-t-elle auprès de People. Ce sont en effet ces muscles qui garantissent une parfaite fonction anale et leur destruction entraîne des problèmes d'incontinence. Elle poursuit : "Depuis que j’ai conscience de son importance, je suis devenue une grande fan de l’anus !" Marcia Cross a en effet pris le parti de l’humour pour mieux supporter les traitements et la maladie. "A chaque fois que je vais aux toilettes, je pense '' C'est génial ! Merci, mon corps ! " s’amuse-t-elle encore.

1.000 cas de cancers anaux par an en France

Aujourd’hui, son souhait est d’aider les malades à ne plus vivre leur maladie comme une humiliation. Car à cause de sa localisation intime, le cancer de l’anus est plus embarrassant que de nombreux autres cancers : "J’ai lu beaucoup de témoignages de survivants de ce cancer et de nombreuses personnes, en particulier des femmes, étaient trop gênées de révéler de quelle sorte de cancer elles souffraient. Il y a beaucoup de honte à ce sujet. Je veux que cela cesse" raconte Marcia Cross.

En parallèle, elle insiste sur l’importance de connaître et d’identifier les symptômes de ce cancer : sang dans les selles, douleurs, démangeaisons ou encore grosseurs au niveau de la région anale constituent en effet des signes qui doivent alerter. "Si quelque chose ne va pas, écoutez votre corps et parlez à votre médecin" conseille l’actrice. "Ne baissez pas les bras. C’est un cancer dont on guérit très bien s’il est dépisté tôt, comme dans mon cas" poursuit-elle.

Le cancer de l’anus est un cancer rare qui touche environ 1.000 personnes par an en France, principalement des femmes, selon l’Institut Curie. Dans 80% des cas, si la tumeur est diagnostiquée précocement, un traitement combiné associant radiothérapie et chimiothérapie permet d’obtenir une rémission totale et de conserver une continence anale.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr