Ebola : première contamination en Europe

Une aide-soignante espagnole a contracté le virus Ebola à Madrid, devenant ainsi le premier cas connu d'une personne contaminée hors d'Afrique.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le

L'aide-soignante avait traité dans un hôpital à Madrid deux missionnaires infectés par la fièvre hémorragique Ebola et décédés depuis, avant de contracter elle-même le virus, a annoncé le gouvernement espagnol.

Mariée et sans enfants, cette femme de 40 ans a été admise dans une unité spécialisée de l'hôpital d'Alcorcon, un faubourg du sud de Madrid, après deux tests positifs au virus Ebola.

Son entourage sous surveillance sanitaire

Elle s'était sentie mal le 30 septembre mais n'avait consulté le médecin que dimanche, au retour de ses congés. Une trentaine de personnes qui ont été en contact avec elle sont désormais suivies par les autorités sanitaires.

"Nous sommes en train de vérifier si tous les protocoles ont été strictement respectés" pendant le traitement des deux missionnaires revenus d'Afrique en août et en septembre, a déclaré la ministre de la Santé Ana Mato.

La ministre a également tenu à rassurer la population en affirmant que "toutes les mesures pour garantir la sécurité du personnel hospitalier qui la soigne et de toute la population étaient prises".

Le virus est-il en train de s'exporter ?

Deux cas d'Ebola ont été recensés aux Etats-Unis alors qu'ils avaient contracté le virus en Afrique. Un caméraman américain travaillant en freelance pour la chaîne NBC, arrivé lundi aux Etats-Unis, est soigné dans le Centre médical du Nebraska (centre). Il avait contracté le virus au Liberia.

Un Libérien souffrant de cette maladie et actuellement hospitalisé au Texas (sud des Etats-Unis) a reçu un traitement expérimental alors que son état restait "très grave mais stationnaire", selon l'hôpital où il se trouve. Il s'agit de la première personne à avoir été diagnostiquée hors Afrique pour ce virus contracté au Liberia.

À VOIR AUSSI :