Luv Resval, un jeune rappeur victime d'une crise d'asthme mortelle

Le rappeur Luv Resval est décédé dans la nuit du 21 au 22 octobre d’une sévère crise d’asthme, à seulement 24 ans. Il était considéré comme l’une des étoiles montantes du rap Français.

Mathieu Pourvendier
Rédigé le
Un jeune rappeur victime d'une crise d'asthme mortelle
Un jeune rappeur victime d'une crise d'asthme mortelle  —  Le Mag de la Santé - France 5

Luv Resval n'avait que 24 ans lorsqu'il est décédé d'une crise d'asthme dans la nuit du 21 au 22 octobre 2022. C'est sa famille, dans un communiqué sur son compte Instagram, qui a annoncé la mort du rappeur. Le jeune homme  souffrait d’asthme, une maladie inflammatoire des bronches où le calibre de ces dernières se réduisent et obstruent le passage de l’air. Mais il n'aurait pas pu être soulagé par la prise de Ventoline, un médicament utilisé par les asthmatiques pour dilater leurs bronches et mieux respirer. Il faut toujours que ces derniers en aient à disposition. 

La Ventoline peut-elle être utilisée sans modération ?

Prendre quelques bouffées de Ventoline ne constituent aucun risque. Il ne faut donc pas hésiter à en donner à une personne en crise ou à en inhaler. "Une bouffée de Ventoline, c’est 100 microgrammes" rappelle le docteur Jimmy Mohamed. "À l'hôpital, un masque d'aérosol de Ventoline qui dure 20 minutes compte 2,5 milligrammes soit l’équivalent de 25 bouffées en quelques minutes ! Et les médecins peuvent faire trois fois de suite des aérosols sur une heure, soit l'équivalent de 75 bouffées" poursuit-il.   

 À lire aussi : Pourquoi les femmes sont plus à risque de mourir d’une crise d'asthme que les hommes

Que faire en cas de crise d’asthme qui ne s’arrête pas ?

En cas de crise d’asthme qui ne passe pas malgré la Ventoline, on peut donner des médicaments comme des corticoïdes. Mais, il faut absolument consulter un médecin en urgence. En effet, il y a un risque de crise d'asthme aigu grave, qui peut tuer. C'est ce type de crise qui a peut-être tué le rappeur Luv Resval.
Chaque année, on estime que 900 personnes meurent d'une crise d'asthme, majoritairement des jeunes. Pourtant, les traitements sont efficaces, à condition de bien les utiliser.

Pour la Ventoline, attention aux bons gestes : le but du jeu est de recevoir la bouffée dans les bronches. Comptez jusqu'à trois, puis appuyez et inspirez profondément au même moment pour que la bouffée atteigne les bronches le plus profondément possible.

Pour ne manquer aucune info santé, abonnez-vous à notre newsletter !