1. / J'ai mal…
  2. / Au ventre
  3. / Intoxication alimentaire

Intoxications alimentaires : l'hygiène des restaurants sous surveillance

Les réglementations européennes et nationales imposent des obligations aux exploitants du secteur alimentaire afin d'assurer la sécurité des denrées alimentaires pour le consommateur. En France, les directions départementales de la protection de la population réalisent de nombreux contrôles pour vérifier que les règles sont respectées.

Rédigé le , mis à jour le

Les restaurateurs sont soumis à des procédures très strictes

Surchaussures, charlotte, blouse... tenue correcte exigée pour les inspecteurs qui contrôlent les commerces et les restaurants. Visite des chambres froides, des sous-sols… Aucun détail n'échappe aux inspecteurs. "Nous faisons aussi des rappels d'hygiène quand nous constatons une non-conformité que ce soit sur les locaux ou sur les équipements", explique Wassila Haji, inspectrice de la direction départementale de la protection des populations (92).

Les inspecteurs réalisent également une vérification des étiquettes de traçabilité et des relevés de température à plusieurs endroits. "Le risque d'une température élevée, c'est une multiplication des bactéries et donc une contamination des denrées qui peut aller jusqu'à une intoxication alimentaire si les produits sont consommés par le consommateur", précise Wassila Haji. 

Plus de 40% des contrôles effectués par les inspecteurs des Hauts-de-Seine révèlent des manquements aux règles d'hygiène comme le confie Patrick Drouet, directeur de la direction départementale de la protection des populations (92) : "Chaque année, la direction des Hauts-de-Seine effectue environ 2.000 contrôles relatifs aux problématiques d'hygiène. Et sur ces 2.000 contrôles, un certain nombre donne lieu à des fermetures. Et lorsque les manquements sont moins graves, on peut aller de l'avertissement à la mise en demeure".

Lorsque le manque d'hygiène et la vétusté des cuisines sont sans appel, le restaurateur écope d'une mise en demeure. Il doit alors dans un délai défini tout remettre en conformité sous peine de devoir fermer son restaurant.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr