Une pétition pour sauver la Sécu

Une pétition pour sauver la Sécu

"Pour un débat public sur la santé", tel est l'intitulé de la pétition signée par plus de 140 personnalités politiques de tous bords et médecins de renom. Objectif : obtenir un débat sur la part occupée par la Sécurité sociale et par les complémentaires dans notre système de santé.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le

Cela s'apparente à un cri d'alarme. Le Pr André Grimaldi, diabétologue et farouche défenseur des hôpitaux publics, est à l'initiative d'une pétition publiée par le Parisien dimanche 25 août 2013 pour réclamer un débat public sur la santé.

Inquiet de la montée en charge des complémentaires dans le remboursement des soins, le Pr Grimaldi réclame "un large débat citoyen, suivi d'un vote solennel de la représentation nationale sur le choix entre le financement des dépenses de santé par la Sécurité sociale ou par un assureur privé, dit complémentaire".

Une Sécu de moins en moins sociale ?

Le professeur et les signataires redoutent en effet une privatisation de la Sécurité sociale, qui rembourserait de moins en moins les soins courants : "le choix a été fait de transférer progressivement la prise en charge des soins courants (c'est-à-dire hors hospitalisation et hors affections longue durée) vers les assurances dites complémentaires (mutuelles, institutions de prévoyance et assureurs privés)", écrivent les signataires de la pétition.

De ce fait, les signataires craignent le passage d'une "logique de prise en charge solidaire pour tous à une logique d'assistance pour les plus pauvres et d'assurance pour les plus riches". Les auteurs de la pétition souhaitent donc obtenir un débat démocratique afin de rassurer les Français sur la pérennité de notre système de soins solidaire.

Parmi les personnalités signataires de la pétition, de nombreux hommes politiques de droite comme de gauche parmi lesquels le député Bernard Debré (UMP), le député souverainiste Nicolas Dupont-Aignan, l'ancien Premier ministre socialiste Michel Rocard ou encore le député vert Noël Mamère… Des médecins de renom ont également rejoint le professeur Grimaldi comme Alain Fisher, spécialiste de la thérapie génique à l'hôpital Necker ou encore la pneumologue Irène Frachon, qui a dénoncé le scandale du Mediator.

En savoir plus

Ailleurs sur le web :