Affiche publicitaire controversée pour la Clinique du Parc, Saint-Priest-en-Jarez (42) (capture d'écran France3)
Affiche publicitaire controversée pour la Clinique du Parc, Saint-Priest-en-Jarez (42) (capture d'écran France3)

La publicité osée d'une clinique n'amuse pas l'Ordre des médecins

Le Conseil de l'Ordre des médecins de la Loire a annoncé le 4 novembre vouloir porter plainte contre le directeur médical d'une clinique près de Saint-Etienne. En cause : sa campagne publicitaire montrant des soignants dénudés.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le

Les affiches publicitaires de la Clinique du Parc de Saint-Priest-en-Jarez (Loire) n'ont pas fait rire tout le monde… Le 4 novembre, le Conseil de l'Ordre des médecins du département annonçait avoir l'intention de porter plainte contre le directeur de la clinique. Les affiches 4X3 montraient une infirmière et un médecin, tout deux légèrement vêtus. Le slogan : "Ailleurs, on soigne les apparences. Ici, c'est vous que nous soignons". La réaction des professionnels ne s'est pas fait attendre. Outrés, ils ont décidé de saisir la justice.

"Les manquements visés par la plainte concernent le fait que la médecine n'est pas un commerce, que les médecins ne peuvent pas tolérer de publicité sur leur activité médicale, qu'ils ont un devoir de confraternité vis-à-vis de leurs confrères, ainsi que vis-à-vis des autres professionnels de santé" indiquait le Dr Jean-François Janowiak, secrétaire générale de l'Ordre plaignant, à France Bleu.

Seconde affiche de la campagne de publicité controversée de la Clinique du Parc (capture d'écran France3)

Une publicité de mauvais goût

Au delà de la faute déontologique, les plaignants regrettent une faute de goût à caractère misogyne. "Cette campagne met en exergue une image dégradante de l'infirmière, elle porte atteinte à l'intégrité de ses qualités professionnelles, en laissant planer des intentions fallacieuses" écrit l'ordre des infirmiers, également signataire de la plainte.