Fausse couche : la recherche de la cause ?

Pourquoi est-ce seulement à partir de trois fausses couches que l'on en recherche la cause ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les réponses avec le Dr Michèle Lachowsky, gynécologue-psychosomaticienne  :

"On estime en gros, qu'une première fausse couche est "normale". Ca fait partie de la vie des femmes, même si elles sont très inquiètes après. Après une deuxième fausse couche, on commence à se dire que peut être il faudrait y réfléchir. Mais ça dépend des cas. Il y en a où on va se poser plus la question, surtout si la femme a déjà un certain âge. On va se demander si il ne faut pas se dépêcher un peu plus. Sinon on a plutôt tendance à dire que la nature évacue ce qui n'est plutôt pas bon. Cela n'empêche pas de faire quelques examens. On peut vérifier la manière dont les choses se présentent.

"Plus c'est tôt dans la grossesse, plus on aura envie de vérifier ce qui se passe."

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :

  • Comment réconforter les jeunes femmes qui sont en grande souffrance physique et morale au moment d'une fausse couche ?
    Voir la réponse en vidéo*

* Les réponses avec le Dr Michèle Lachowsky, gynécologue-psychosomaticienne