Fausse couche : comment réconforter les patientes ?

Comment réconforter les jeunes femmes qui sont en grande souffrance physique et morale au moment d'une fausse couche ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les réponses avec le Dr Michèle Lachowsky, gynécologue-psychosomaticienne  :

"La parole et l'écoute sont essentielles. Il ne faut vraiment pas se dire qu'on ne peut pas en parler. Il ne faut pas croire que l'on peut digérer ça toute seule ou en parler seulement avec le partenaire. Il faut pouvoir en parler, pas obligatoirement avec un psy. Une meilleure amie peut aussi faire l'affaire. Je crois qu'il ne faut pas en parler uniquement au partenaire. Il faut que ça sorte à l'extérieur, et surtout ne pas vouloir être la forte femme de l'évangile en se disant moi je peux tout passer, tout faire, tout comprendre…"

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :

* Les réponses avec le Dr Michèle Lachowsky, gynécologue-psychosomaticienne