Lutter contre la dénutrition des enfants malades

La dénutrition de l'enfant n'est pas réservée aux pays pauvres. En France ce problème existe aussi. Il est exclusivement lié à une maladie grave ou chronique. Et souvent le problème n'est pas pris en compte par les équipes soignantes qui s'occupent d'abord de la maladie. Or la dénutrition augmente de 45% le temps d'hospitalisation et peut provoquer de graves complications. À l'hôpital Necker-Enfants malades, des pédiatres nutritionnistes s'assurent de la bonne croissance des enfants malades.

Rédigé le

Lutter contre la dénutrition des enfants malades

Pour les parents, la dénutrition d'un enfant peut s'avérer traumatisante

En France, la dénutrition n'est pas liée à un problème de pauvreté ou de maltraitance. Les carences alimentaires sont le plus souvent les conséquences d'une maladie.

On considère qu'actuellement à l'hôpital, entre 10 et 20 % des enfants hospitalisés sont dénutris. S'occuper des enfants hospitalisés est donc primordial pour les pédiatres nutritionnistes. Sur demande de l'équipe soignante, ces nutritionnistes ajustent le régime nutritionnel des malades. Un travail important car mal nourri, un enfant aura beaucoup plus de mal à se rétablir.

L'aide d'un pédiatre nutritionniste est d'autant plus précieuse pour les médecins qu'ils ne sont souvent pas spécialisés dans ce domaine.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :

Sponsorisé par Ligatus