Hypocondrie

Ch@t du 13 décembre 2012 de 15h à 16h : le Dr Amaury de Cassin, médecin généraliste et le Dr Aurélia Schneider, psychiatre ont répondu à vos questions.

Rédigé le

Hypocondrie
Hypocondrie
Sommaire

Les réponses du Dr Aurélia Schneider, psychiatre

  • Mon conjoint a toujours l'impression d'être malade (en particulier le cancer) mais il refuse catégoriquement d'aller consulter un médecin. Qu'est-ce que cela signifie ?

Cela signifie qu'il a peur des maladies, "nosophobie". L'hypocondriaque recherche à faire des examens.

  • Est-ce que l'hypnose permet de traiter et de guérir l'hypocondrie ?

Je suppose qu'il peut y avoir de l'aide.

  • J'ai 20 ans et il y a deux ans j'ai été opéré de deux volvulus du grêle, depuis j'ai souvent peur que cela recommence sachant que j'ai désormais une constipation chronique. Tout ceci m'angoisse mais mon médecin traitant ne fait rien de plus.

On part d'une vraie maladie et on peut développer une hypocondrie. Il faut apprendre à se rassurer. L'opération a bien fonctionné. Si quelque chose d'anormal ou différent survient, ne pas hésiter à consulter.

  • L'hypocondrie peut-elle s’estomper à l'arrivée d'enfants ou au contraire ?

Ca pourrait s'aggraver ou rester stable.

  • Comment sortir de l'hypocondrie ?

En consultant, thérapie, hypnose...

  • Comment aider une personne hypocondriaque dans le déni ?

Pas forcément beaucoup... En l'incitant à consulter, en lui disant que sa vie sera plus confortable, et celle des autres aussi.

Elle peut se compliquer d'une dépression.

  • Mon mari consulte régulièrement un généraliste qui lui donne des antidépresseurs depuis des mois et il a toujours dans sa poche un comprimé d'anxiolytique. Que faire pour stopper les médicaments ?

Ce n'est pas vraiment de l'hypocondrie, il faut consulter.

  • Etant hypocondriaque depuis l'âge de 12 ans je me suis calmé mais depuis que j'ai appris que mon frère a un cancer je suis retombée de plus belle,  des idées pour calmer mes frayeurs ?

Essayer de se rappeler la façon dont vous êtes sorti de l'hypocondrie la 1ère fois. Même s'il n'y avait pas un cas aussi préoccupant.

  • Mon ami a eu des crises de tachycardies cet été avec violentes migraines. Toutes pathologies graves écartées. Mais il a toujours peur de mourir, flippe à la moindre douleur et prend tt le tps sa tension ms ne cherche plus à consulter. Que faire ?

L'inciter vraiment à consulter un thérapeute.

  • Est-il normal qu'un généraliste prescrive des antidépresseurs pendant des années ?

Ca peut arriver.

  • Que dois-je me dire pour arrêter de penser au pire ?

Il faut y penser au pire. S'acclimater progressivement, apprivoiser que ça pourrait peut-être ne pas "aller" un jour.

Je ne pense pas, des attaques de panique, des crises d'angoisse oui !

  • Vers qui diriger une personne hypocondriaque (qui consulte déjà beaucoup de médecins) pour soigner l'hypocondrie ?

Par un hypno thérapeute ou comportementaliste.

Elle peut en avoir, oui.

  • Le fait d'avoir été malade et de ne pas avoir vraiment obtenu de diagnostic concluant de la part des médecins peut-il entrainer une hypocondrie ou seulement de l'anxiété profonde (ex : être toujours dans la peur de la rechute) ?

Une anxiété profonde plutôt qu'il faut aider à soigner.

  • On ma détecté cela fait un ans deux cancers à la gorge et l’œsophage j'ai été soigné par chimiothérapie radiothérapie maintenant je vois l'oncologue tous les six mois mais des que j'ai mal quelque part je vais voire le médecin traitant je suis inquiet de me trouvez un autre cancer j'ai déjà eu un cancer à la prostate que dois-je faire ?

Certainement qu'il faut continuer de consulter en cas d'anomalies et par ailleurs je vous conseille un suivi sur votre angoisse.

  • Ma fille de 11 ans pense avoir toujours une maladie et fait des crises d'angoisse assez souvent. Comment gérer cela car cela arrive que nos nerfs lâchent et nous nous énervons. Comment peut-on l'aider.

Je vous propose une consultation chez le pédopsychiatre après un bilan médical complet pour la rassurer et vous rassurer.

  • Qu'est-ce que la nosophobie ?

La peur d'une maladie mais pas toutes les maladies.

  • Quelle différence entre psychiatre et psychologue ? Lequel des deux peut-il soigner au mieux les troubles anxieux ?

L'un est médecin (psychiatre), et peut prescrire des examens et donner des médicaments. Les deux peuvent aider sur le plan psychologique.

  • Mon mari est hypocondriaque, le moindre bobo se transforme en maladie incurable, provoquant des angoisses, des insomnies... Elle s accompagne de la peur des médecins et des examens. Comment réagir ? D'autres phobies peuvent-elles être liées (peur de l'avion) ?

Oui elles peuvent être liées. L'aider serait lui proposer de consulter.

  • Cette maladie n'est-elle pas une maladie que l'on trouve essentiellement dans les pays riches ? J'ai tendance à me dire que les plus pauvres n'ont pas ce genre de souci ?!

Je ne sais pas. La peur existe partout. Certainement que dans des pays on peut avoir des guérisseurs, des chamanes... Chez nous on fait des examens !

  • Est-ce normal qu'après un épisode de maladie, j'ai eu tellement peur de perdre mes proches que depuis je suis dans la peur qui leur arrive quelques chose ? Est-ce une étape normale suite à une convalescence ?

Oui peut-être. Ca réactive un sentiment d'anxiété.

  • Suis-je hypocondriaque ? J'ai plus de 50 ans et ne vais jamais chez le médecin, même une prise de tension m'angoisse (je ne vais que chez le dentiste). J'ai développé une culture d'automédication/médecines naturelles/diététique très solides mais je sais bien que ce n'est pas raisonnable. Quelle thérapeute consulter dans mon cas ?

Vous n'êtes pas persuadé d'être malade ? Vous n'êtes donc pas hypocondriaque ! C'est de l'anxiété, cela ne dérange pas votre vie ? Sinon consultez.

  • Suite à une grave maladie je suis devenu hypocondriaque. Mon médecin me prescrit régulièrement du Lexomil®. Est-ce dangereux pour ma santé et est-il possible de faire autrement ?

Pas dangereux mais pas conseillé de prendre tout le temps, il faudrait envisager de diminuer progressivement sous contrôle médical quand cela ira mieux.

  • Y a t-il plus de femmes ou d'hommes hypocondriaques ?

Un peu plus de femmes.

  • L'hypocondrie peut naitre à la suite de quelque chose de précis ?

Oui un événement précis, maladie, stress, décès.... Evénements de vie !

  • L'anxiété profonde empêche t-elle une vie sociale ? Professionnelle ? Si oui pouvez vous citer un exemple ?

Elle peut occasionner des vies sociales et professionnelles inconfortables. L'anxiété qui empêche de se concentrer, ne pas arriver à dormir à force de ruminer. Agir pour se rassurer ce qui dérange les autres.

En consultant ou techniques possibles comme la relaxation, yoga et selon le degré sinon thérapies.

  • A quoi peut être du l'hypocondrie à 20 ans lorsqu'on est une personne angoissée ?

C'est un lien avec l'angoisse c'est un trouble anxieux.

  • Est-ce bien de changer de médecin quand il ne veut pas faire les examens qu'on voudrait ?

C'est un vrai problème. Si on connait bien son médecin et qu'on a confiance, on ne change pas, on essaye de suivre sa prescription. On peut rediscuter avec lui après le traitement.

  • Faut-il considérer comme de l'hypocondrie le fait de vivre constamment dans l'angoisse d'une récidive de mon cancer du colon alors que les médecins me déclarent non pas en rémission complète mais guérie après six années sans aucun problème.

Peut-être pas de l'hypocondrie mais une anxiété excessive.

  • Pourriez-vous m'en dire plus concernant la cybercondrie ?

Conseil de thérapeute, quand on est hypocondriaque évitez à tout prix les forums.

  • Nous devons être des millions de gens à avoir peur d'avoir une maladie, devons-nous tous pour autant consulter ?

Non, ça dépend de chacun si votre vie est confortable pourquoi consulter ?

  • Peut-on parler d'hypocondrie lorsque tout ce qui concerne le corps médical nous effraie ?

La définition est "la peur panique d'être atteint d'une ou plusieurs maladies".

  • Est-ce que l'anxiété peut se répercuter sur le bébé pendant la grossesse ?

Non.

  • Pour un anxieux, comment ne pas tomber dans la dépendance des anxiolytiques sachant le bien fou que cela procure en moment de crise ?

Les anxiolytiques très efficaces doivent être utilisés avec précautions au moment des crises puis diminué et voir arrêtés.

  • Peut-on suivre une thérapie à deux avec son enfant ? Je pense avoir transmis mes angoisses à ma fille ?

Non. Chacun son thérapeute !

  • Finalement avec tous ces documents sur la santé et la facilité d'aller sur internet ne sommes-nous pas submergés d'info qui nous donnent l'impression d'être malades ?

Non à priori si on n'est pas anxieux.

Elles peuvent être transmises par observation de modèles parentaux mais ce n'est pas systématique.

  • Est-ce que l'hypocondrie peut-être transmise par des parents déjà stressés eux mêmes ?

De l'observation de modèle qui peut retentir ou non selon la personnalité de l'enfant.

  • A 20 ans, la seule maladie que ma sœur se refuse à envisager est l'hypocondrie, en un mois elle a vu plus de 6 médecins. Que puis-je faire sans la braquer ?

Lui proposer de revoir l'émission de ce jour !

  • Est-ce que la réflexologie peut aider une personne hypocondriaque ?

Peut-être.

  • Si bien sûr je pense avoir plein de problèmes (hypertension etc) que je tente de prévenir ou guérir avec alimentation, plantes (raisonnablement) etc. Pour certains (petits) maux réels je fais l'autruche, mais je suis persuadée que ce sont des signes de maladie. Donc oui ça dérange ma vie.

Alors vous pouvez prendre un avis et vous vous sentirez peut-être déjà mieux, avec un diagnostic clair.

  • Un hypocondriaque prend il vraiment ses traitements puisqu'il ne se croit pas malade ?

En général un hypocondriaque se croit malade mais il peut avoir peur des médicaments et de leurs effets.

  • Mon père a 3 maladies auto immunes. Est-il sain de s'inquiéter pour la santé de ses enfants ?

Dans la mesure ou la santé des enfants est bonne, pas trop d'inquiétude.

  • Jusqu'à quel(s) extrême(s) peut aller l'hypocondrie ? Décès, suicide...?

L'hypocondrie peut se compliquer de dépression, dans ce cas, il faut traiter avec prise en charge spécialisée.

  • Le sport est-il un bon moyen d'évacuer l'anxiété ?

Oui surtout natation et marche à pied.

  • Comment l'angoisse de la maladie s'explique ? Y a t-il un élément déclencheur précis pour reporter des angoisses sur la maladie ?

L'hypocondrie est un trouble anxieux donc susceptible d'être déclenché par une situation angoissante.

  • Puis-je avoir vos coordonnés ?

Vous me trouverez ainsi que mes collègues sur le site de l'association française des TCC.

  • Peut-on être victime d'hypocondrie à son insu, ayant consulté pour des problèmes d'équilibre, aucune maladie trouvée seule réponse (stress/anxiété). Maladie invisible et mes troubles persistent, n'étant pas familier du sentiment d'anxiété, je trouve que celui-ci a bon dos..!

Un peu rapide pour parler d'hypocondrie, mais sachez que l'anxiété se manifeste souvent par des symptômes physiques qui miment des vraies pathologies somatiques (douleur cardiaque, vertiges..., d'où l'importance de faire un bilan, ce que vous avez fait.

  • Les TCC sont-elles remboursées ?

Psychiatre oui, psychologue non.

Les réponses du Dr Amaury de Cassin, médecin généraliste

  • L'hypocondrie est-elle elle même une maladie ?

Non c'est une préoccupation anxieuse d'avoir une maladie grave, ce n'est pas une maladie en soi.

  • J'ai toujours peur pour mes enfants qu'ils soient malades ou qu'il leur arrive un accident et qu'ils décèdent, j'ai peur également en voiture peur de l'accident et peur de mourir, est-ce de l'hypocondrie ou plutôt une névrose d'angoisse ?

C'est d'avantage un trouble anxieux, que l'on appelait autrefois névrose d'angoisse effectivement, traitements: psychothérapie

  • Est-ce que l'arrêt d'antidépresseurs peut faire revenir une hypocondrie qui s'est atténuée ?

Oui, certains antidépresseurs, de la classe des IRS (zoloft, seroplex, deroxat, etc.) ont une action anxiolytique, or l'hypocondrie s'apparente aux troubles anxieux. Donc oui. Le traitement de l'hypocondrie est avant tout une prise en charge psychothérapeutique

  • Est-ce que de ne pas avoir confiance, de vouloir éviter les médecins les hôpitaux, et la plupart des médicaments de molécules chimiques, serait une forme d'hypocondrie ?

Oui, c'est une forme d'hypocondrie, certains patients préfèrent l'évitement plutôt que la confrontation.

  • Il y a une semaine, j'ai eu des petits maux de tête ! J'ai aussitôt pensé à une tumeur au cerveau ! Au pire. Suis-je hypocondriaque ?

Non, tout inquiétude sur sa santé n'est pas d'emblée synonyme d'hypocondrie, encore faut-il que cette inquiétude soit chronique d'évolution > 6 mois, et qu'il y ait une peur quasi permanente de la maladie, avec déplacement du symptôme sur d'autres sphères du corps.

  • Est-ce que l'hypocondrie peut être liée à des choses de notre enfance ou des parents qui par exemple étaient déjà eux hypocondriaques ?

Cela peut y participer, en fait ce n'est pas directement lié à l'hypocondrie de vos parents, c'est davantage lié à leur anxiété, l'hypocondrie faisant partie des troubles anxieux.

Psychologue, voire psychiatre.

  • Y a t-il des degrés dans l'hypocondrie, et est-ce obligé que cela s'aggrave avec le temps ?

Oui elle peut s'aggraver dans le temps à la manière d'un TOC, les idées hypocondriaques étant alors assimilées à des obsessions

  • Comment aider à soigner une anxiété profonde sans passer par les antidépresseurs et anxiolytiques ?

Psychothérapie type TCC très suivie et très assidue sur du moyen à long terme.

  • Je suis étudiante en médecine et plus j'avance dans mes études plus je me retrouve confrontée à la peur d'être malade au moindre petit signe anormal. Cela peut-il être considéré comme une réaction à mes études ?

Non comme le disait M. Cymes, c'est l'hypocondrie de l'étudiant en médecine, c'est une réaction normale. C'est l'apprentissage de la médecine, à la façon de "3 hommes sur un bateau".

  • L’hypocondrie concerne toujours sa propre personne ou peut-on s’inquiéter pour la santé de nos proches aussi ?

Bien sûr c'est une hypocondrie par procuration.

  • Est-ce qu'un hypocondriaque a plus de chance de tomber malade qu'un autre ?

Sans vouloir aggraver les idées hypochondriaques, en théorie oui, mais indirectement, si votre hypocondrie s'inscrit dans un état anxio dépressif (dépression : facteur de risque de surmortalité dans la pop générale).

  • J'ai des symptômes : faiblesse musculaire, sensation de me sentir partir, picotements mains, vertiges... Les examens IRM prise de sang n ont rien montré. Donc mise sous AD il y a 3 mois mais toujours les symptômes je pense a une sclérose en plaque .... Qu'en pensez-vous?

Ce sont de symptômes d'angoisse, la SEP fait partie des craintes de l'hypochondriaque. Les AD peuvent vous aider, mais surtout suivi psychologue ou psychiatre.

  • Est-ce que la peur d'être enceinte sans s'en rendre compte est considérée comme de l’hypocondrie ? Il y a tellement de sujets sur le déni de grossesse… C'est angoissant !

Aucun rapport. Déni de grossesse n'est pas une peur de la maladie.

  • Est-ce qu'une personne ayant des antécédents de dépression peut être plus à risque d'avoir une hypocondrie ?

Oui, surtout si la dépression est associée à des signes anxieux, car l'hypocondrie est un trouble anxieux.

  • J'ai 26 ans et je suis homosexuel. Je suis en permanence apeuré par les MST et surtout par le VIH. J'ai une peur bleue de faire des tests. Je ne prends pas de risque lors de mes relations (pas de pénétration depuis plus d'un an). Mais cette peur m'obsède tout de même. Est-ce de l'hypocondrie lorsque c'est focalisé sur un type de maladie seulement ?

C'est davantage une phobie centrée sur le VIH, ce qui est classique dans votre profil. Beaucoup de mes patients en souffrent, en revanche s'il y a protection (+ orale) il n'y a pas de risque de contamination.

  • Est-on obligé de faire une psychothérapie pour que l'hypocondrie disparaisse ?

Si elle se pérennise dans le temps > 12 mois, et si elle devient envahissante dans son entourage perso et/ou professionnel, elle devient nécessaire, voire suffisante sans médication.

  • Femme de 31 ans migraineuse, j'ai commencé il y a un an a avoir comme des sensations de malaise, des picotements bouts doigts, des faiblesses musculaire, me mordre la langue .... Prise de sang ok IRM ok mais je pense avoir une maladie neurologique SEP par exemple ? J'ai un AD et anxio mais j'ai toujours ces symptômes quand un disparaît un autre apparaît comme vertige il y a peu...?

Il s'agit d'un trouble de conversion, qui sont des manifestations de type neurologique sans cause organique retrouvée, qui peut être une manifestation de l'hypocondrie. Si votre IRM est normale, soyez rassurée, si les psychotropes ne fonctionnent pas, c'est soit un problème de dosage, soit un suivi non adapté avec le thérapeute.

  • J'ai 38 ans depuis que je me suis fait vacciner contre la grippe A. J'ai toujours mal quelque part. On m'a dit que ce vaccin déclenchait la SEP, est-ce possible ?

Tout vaccin comporte un risque de déclencher un affection d'origine immunitaire (type syndrome de guillain barré, etc...), mais c'est rarissime, le débat avait été posé avec le vaccin hépatite B, sans qu'aucune preuve n'ait été établie.

  • Y a-t-il une relation (études le montrant) entre des mauvais traitements dans l'enfance (coups, etc.) et cette anxiété de la maladie ?

Une prise en charge avec thérapeute pourrait répondre à cette question dans votre cas, en théorie ce n'est pas impossible puisqu'un enfant battu peut développer un trouble anxieux, or l'hypocondrie fait partie des troubles anxieux.

  • Y a t-il des degrés de gravité de l'hypocondrie ? Jusqu'où les symptômes peuvent-ils aller ?

Oui. Jusqu'à la dépression.

  • Stress, angoisse , anxiété...finalement ne serions nous pas tous un peu hypocondriaques ? Comment poser un diagnostic ?

Préoccupation anxieuse centrée sur la maladie, volontiers grave, sans que les examens paracliniques bien conduits soient rassurants pour le patient, et ce de façon pérenne > 6 mois sinon oui tout le monde peut en effet avec des idées hypocondriaques de façon normale.

  • Cette hypocondrie de l'étudiant en médecine est donc spontanément résolutive ?

Oui, persévérez dans vos études.

  • Si nous avons toujours peur d'être malade mais avons aussi peur du médecin, de l'hôpital... est-ce aussi de l'hypocondrie ? Car d'après ce que je comprends l'hypocondriaque consulte beaucoup.

Non pas nécessairement, certains hypocondriaques évoluent sur le mode évitement, de peur d'être confrontés aux résultats.

  • Cela fait 3 ans (depuis la mort de mon père) que j'ai peur de la maladie un simple symptôme et j'imagine le pire je vais très souvent chez le docteur pour me rassurer....Qu'est-ce que je pourrais faire car ça me gâche la vie ?

L'hypocondrie peut se développer suite à un évènement traumatisant tel la mort d'un proche. Je vous propose un suivi avec un thérapeute, sans nécessairement par la case médicaments.

  • Depuis la naissance de mon fils il y a 15 mois, je suis complètement hypocondriaque. J'ai vu des dizaines de spécialistes, tous les exams sont normaux. Jai commencé un suivi psychologique et suis sous antidépresseurs depuis 1 mois. Mais malgré le traitement je ne suis pas rassurée et passe mon temps à me scruter le corps et imagine la pire des maladies.

Si vos préoccupations sur la maladie durent > 6 mois, il s'agit probablement d'hypocondrie. Elle peut être déclenchée dans évènements importants de la vie. Je vous propose un suivi avec un thérapeute, plutôt que des AD, s'agit-il plutôt d'une peur sur la santé de votre fils, essayez de centrer votre attention sur lui, vous irez déjà mieux

  • Argan n'avait pas de problèmes avec les forums et la cybercondrie lui !

Certes.

  • Je suis hypocondriaque et veut faire des études de médecine l'an prochain, l'angoisse peut-elle s'aggraver ?

Il y a l'hypocondrie de l'étudiant en médecine, qui est normale, dans votre cas, mais les connaissances médicales peuvent avoir un effet bénéfique et vous rassurer au contraire.

  • Comment proposer (délicatement) à une personne d'aller consulter pour hypocondrie ?

Lui dire que c'est pour l'anxiété.

  • La perte de mon frère qui avait 26 ans peut-elle est source de mon hypocondrie (lors de son décès j'avais 10 ans) et depuis je suis angoissée en permanence.

C'est un classique, un évènement tel que le décès d'un proche peut déclencher une hypocondrie. Cela dure depuis trop longtemps, je vous conseille de consulter un thérapeute pour faire le point.

  • La phobie du médicament a t-elle un lien avec l'hypocondrie ?

Non aucun rapport.

  • Après plusieurs examens médicaux se révélant négatifs, comment peut-on arriver à se convaincre qu'on va redevenir comme avant (vie professionnelle surtout) alors que sa plus grande peur est la rechute ?

TCC avec thérapeute : assidue et prolongée d'au moins 12 mois.

  • Trouble de conversion ?

Manifestations de type neurologiques, sans cause retrouvée. C'est un trouble somatoforme, de la même façon que l'hypocondrie, ces troubles peuvent s'intriquer.

  • Je fais une fixation sur la SLA, j'ai les muscles qui sautent partout en permanence et crampes partout. J'ai fait IRM et EMG normaux mais je ne fais qu'y penser. Malgré un suivi psychologique, yoga et antidépresseurs, ma peur ne s'estompe pas, je regarde à la loupe le moindre symptôme, que faire ?

Vous pouvez voir un psychiatre, pour avoir un autre avis, en complément du psychologue.

  • La peur du sang, des piqûres etc… Est-elle forcement liée à la peur de la maladie ?

Non c'est de la phobie.

  • Comment soigne t-on les troubles de conversion ?

Suivi avec un thérapeute ou psychiatre, voire traitements médicamenteux dans certains cas. En fait la prise en charge sera globale, incluant ces troubles.

  • A partir de combien de médicaments dans sa pharmacie peut-on se considérer comme hypocondriaque ?.....

Il n'y a pas de rapport, il s'agit davantage de patients consommateurs d'examen d'imagerie ou biologie, beaucoup de patients sont de gros consommateurs de médicaments sans être hypocondriaque.

  • L'hypocondrie est finalement liée à la peur de la mort ? Forcement ?

Oui vous avez raison, au final c'est l'idée, c'est la peur de la mort.

  • Ce sont mes attaques de panique et crises d' angoisse qui ont déclenché mon hypocondrie, la thérapie n'a rien donné, seul l'antidépresseur. (Seroplex®) m'a aidée mais je veux l'arrêter sans que tout ça ne revienne.

Avant de l'arrêter, voyez avec votre thérapeute ou mieux un psychiatre, qui jugera le moment opportun d'arrêter. Mais effectivement, certains patients fonctionnent bien avec un traitement type Seroplex® de façon prolongée. Le traitement de fond reste la thérapie.

En savoir plus

Vous êtes hypocondriaque ? Au moindre symtôme vous courrez chez votre médecin ? Vous pensez en permanence avoir une maladie grave ? Vous souhaitez faire tous les examens possibles pour vous rassurer ? Vous avez raison de vous inquiéter, car un mal de tête peut effectivement être le premier symptôme d’une tumeur au cerveau ! Mais une fois évacué un diagnostic gravissime, il faut en envisager d’autres, plus bénins et largement plus fréquents.

Alors votre vie est gâchée de peur de la perdre mais celle de votre entourage aussi, car il est usant de vivre avec une personne angoissée. Rassurez-vous, nous sommes là pour vous répondre !

Sur Allodocteurs.fr

Dossiers :

Questions/réponses :