D’où viennent les croûtes de lait ?

Ces croûtes de lait que l’on observe souvent sur le crâne des bébés s’appellent ainsi à cause de leur ressemblance à du lait qui aurait séché sur une plaque de cuisson. En langage médical, on parle de dermite séborrhéique du nourrisson.

Rédigé le , mis à jour le

D’où viennent les croûtes de lait ?

Ces petites plaques blanches ou jaunâtres correspondent en fait à une accumulation de peaux mortes, comme des pellicules chez l’adulte, sur le cuir chevelu, et parfois sur le front, les sourcils et les tempes. Ces croûtes sont liées à un excès de production de sébum, une substance grasse qui protége la peau du dessèchement.

Ce sébum est fabriqué par les glandes sébacées qui sont situées juste sous la peau. Elles sont reliées aux follicules pileux par un petit conduit qui va permettre d’éliminer cette substance composée d’acides gras, de cire, et de débris de peau. Quand le sébum est produit en excès, les cellules mortes vont rester piégées et s’agglutiner jusqu’à former ces croûtes de lait.

Si ces croûtes ne sont pas très esthétiques, elles n’ont pour autant aucun caractère de gravité. Il faut surtout veiller à ce qu’elles ne s’infectent pas. Pour commencer, il ne faut pas les gratter avec l’ongle ou un peigne, cela risque d’irriter le cuir chevelu qui va alors fabriquer encore plus de sébum.

Il faut laver la tête de votre bébé avec un shampoing doux tous les 2 ou 3 jours. Vous pouvez rincer à l’eau tous les jours, et utiliser une brosse en poils de soie pour enlever délicatement les croûtes. On peut aussi masser le cuir chevelu avec un peu de vaseline. En principe les croûtes disparaissent au bout de quelques semaines.

Dans le cas contraire, mieux vaut consulter un pédiatre qui pourra prescrire une crème ou une pommade anti-inflammatoire. En cas d’infection par des bactéries ou des levures, une lotion antimycosique sera alors recommandée.