Comment détecter rapidement les métastases ?

Sait-on comment détecter rapidement les métastases ? Où se situent-elles ?

Rédigé le , mis à jour le

Comment détecter rapidement les métastases ?

Les réponses avec le Dr Karim Fizazi, cancérologue :

"Chaque cancer est très différent. Et on ne va pas adopter la même surveillance pour tous les cancers car on sait que certains cancers vont rechuter parfois très rapidement, d'autres très longtemps après… on va adapter. On sait également que certains cancers peuvent aller à certains endroits (poumons, foie, ganglions, cerveau…), d'autres en sont totalement incapables. On va bien sûr orienter les examens radiologiques. Les examens radiologiques sont variés : échographie, radio, scanner, TEP Scan, scintigraphie osseuse… Cela peut être également des bilans biologiques, des marqueurs sanguins, et pour certains cancers, des marqueurs sanguins sont extrêmement efficaces pour nous dire si oui ou non il y a une rechute. C'est le cas du cancer du testicule par exemple, c'est le cas du cancer de la prostate où le PSA (largement discuté dans d'autres situations) est d'une grande aide pour pouvoir surveiller les patients et savoir si oui ou non, on est en situation de rémission.

"Presque tous les organes peuvent être touchés par les métastases. Il suffit en fait qu'un organe soit vascularisé donc qu'il y ait des vaisseaux pour qu'il puisse y avoir des métastases. La seule exception, c'est probablement le cartilage parce qu'il y a très peu de vaisseaux dans le cartilage, du coup il n'y a pas de métastases cartilagineuses. Mais pratiquement tous les autres organes le sont. Il y a un peu un effet de filtre de certains organes. Le foie, les poumons, les os hormis les ganglions sont les trois organes le plus souvent touchés pour la plupart des cancers."

En savoir plus sur les métastases

Dossier :

Questions/réponses :

Sponsorisé par Ligatus