Cheville : une entorse grave ?

Il y a un an, je me suis fait une entorse grave, diagnostiquée comme entorse simple. Aujourd'hui ma cheville est instable et me fait souffrir. Que faire ?

Rédigé le , mis à jour le

Cheville : une entorse grave ?

Les réponses avec le Dr Thomas Bauer, chirurgien orthopédiste à l'hôpital Ambroise-Paré de Boulogne-Billancourt :

"Il y a plusieurs problèmes. Il y a les gens qui ont des problèmes ligamentaires ou architecturaux qui font qu'ils se tordent la cheville très fréquemment. Ce sont des problèmes un peu particuliers.

"En revanche, c'est le premier épisode d'entorse qui est le plus important. S'il est mal pris en charge, mal traité et le plus important est quand même la rééducation, on bascule après vers l'instabilité chronique potentielle.

"Finalement, plus ça fait mal, plus c'est simple à la limite pour l'entorse. Quand ça ne fait plus mal du tout, c'est que tout a été rompu et que l'hématome a tellement diffusé, que ça ne fait pas vraiment mal. Alors que l'œuf de pigeon classique n'est pas le témoin d'une entorse grave, c'est plutôt un seul des ligaments qui est rompu.

"Je pense qu'il faut quand même faire le point au bout d'un dizaine de jours de toute façon, pour voir un peu si c'était a posteriori une entorse simple ou grave et s'il y a une nécessité d'une surveillance un peu plus accrue ou pas.

"Le craquement est le bruit du faisceau antérieur du ligament latéral externe qui claque et il y a une petite artère en dessous qui fait saigner, c'est l'œuf de pigeon."

En savoir plus :