Attaques de requins : la baignade est interdite à la Réunion

La baignade, le surf et le bodyboard sont désormais interdits sur le long du littoral réunionnais jusqu'au mois d'octobre 2013. Cette mesure a été annoncée par le préfet, Jean-Luc Marx, lors d'une conférence de presse, le vendredi 26 juillet.

Rédigé le

Attaques de requins : la baignade est interdite à la Réunion
Attaques de requins : la baignade est interdite à la Réunion

Après l'attaque mortelle par un requin d'une jeune adolescente à moins de cinq mètres du bord de la plage de Saint-Paul sur l'île de la Réunion, le préfet, Jean-Luc Marx, a annoncé la mise en place de son "plan renforcé du risque requin". La baignade, le surf et le bodyboard ne sont pas autorisés sur une bande de 300 mètres du littoral jusqu'au 1er octobre. Les contrevenants s'exposeront à une amende de 38 euros. Les activités nautiques resteront autorisées dans le lagon et dans les zones surveillées par les municipalités.

"C'est une mesure qui a le mérite de la simplicité. Il n'est plus possible d'accepter que la baignade se fasse à ses risques et périls dans des zones non réglementées", explique le préfet.

Une volonté de prévenir

Le "plan renforcé du risque requin" vient compléter les mesures déjà entreprises depuis plusieurs mois sur l'île de la Réunion, comme la mise en place d'un observatoire du risque requin. Les autorités ont établi ces mesures dans l'objectif de sensibiliser la population et les touristes au risque requins.

La plupart des attaques sont le plus souvent perpétrées par des requins-bouledogue. Une espèce qui n'est pas protégée et qui peut donc être chassée. L'autre mesure émise par le préfet, Jean-Luc Marx, prévoit une "deuxième vague de prélèvement" de requins visant à diminuer leur présence sur le littoral.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :