1. / Sexo
  2. / Troubles sexuels
  3. / Douleurs pendant les rapports

Douleurs pendant les rapports sexuels : quelles solutions ?

J'ai des douleurs pendant les rapports sexuels. Comment faire ?

Rédigé le , mis à jour le

Douleurs pendant les rapports sexuels : quelles solutions ?

La réponse du Dr Hélène Jacquemin Le Vern, gynécologue-sexologue :

"Les douleurs pendant les rapports sexuels chez les hommes peuvent être de l'herpès, une irritation, un problème au niveau du frein. Chez les femmes, les douleurs pendant les rapports sexuels sont beaucoup plus fréquentes. Il y a des douleurs externes et des douleurs profondes. Pour les douleurs externes, il faut vraiment ne pas laisser les choses s'enraciner car plus la femme a mal, plus elle va anticiper la douleur et plus elle aura mal. Il faut vraiment trouver la liberté d'en parler à son médecin même un généraliste si on n'a pas accès à un gynécologue, il faut en parler parce qu'il peut s'agir de choses très simples comme une sécheresse vaginale, une mycose, un lichen… tout cela se soigne bien donc c'est dommage de laisser les choses se dégrader.

"Il peut y avoir une contraction du périnée par peur de la pénétration, ce qui peut entraîner des fissures. Il faut alors décontracter le périnée en poussant vers l'extérieur au moment de la pénétration, parfois on peut consulter un kiné. Il existe des kinés spécialisés dans ce domaine. L'important est de trouver cette liberté de parole par rapport à une douleur au moment de la pénétration.

"Ensuite, il y a les douleurs profondes et les femmes en parlent plus facilement parce que ça les inquiète un peu plus. Il peut s'agir de douleurs un peu violentes. S'il s'agit de douleurs aiguës qui interrompent le rapport, qui sont passagères et qui s'arrêtent... ce n'est absolument pas grave. Il suffit de changer de position et en général tout rentre dans l'ordre, il n'y a pas de souci. Il y a certaines positions où les femmes ont plus mal. Mais si les douleurs surviennent au moment du rapport et persistent, il faut consulter car il peut y avoir des kystes de l'ovaire, il peut y avoir une endométriose… Il faut vraiment consulter."