1. / Sexo
  2. / Pratiques et libido
  3. / Baisse de la libido

Baisse de libido : la pilule en cause?

La pilule est le moyen de contraception le plus plébiscité par les femmes. 50 % d'entre elles font le choix de la pilule. Mais pour la première fois depuis 1967, année de sa légalisation, ce mode de contraception est en baisse. Contraignante pour certaines femmes, dangereuse pour d'autres... la pilule est aussi souvent accusée de mettre en berne la libido. Mais qu'en est-il vraiment ?

Rédigé le , mis à jour le

Baisse de libido : la pilule en cause?

Baisse de libido : et si c'était la pilule ?
 

Récemment, une étude allemande révélait que des jeunes femmes prenant la pilule avaient une baisse de désir. Mais les études scientifiques faites sur le sujet depuis les années 1970 sont contradictoires. Alors quelle est l'influence des hormones sur le désir ? La pilule peut-elle vraiment être un tue-l'amour ?

Un épanouissement sexuel sans craindre une grossesse non désirée, c'est la promesse de la pilule, prise par plus de 5 millions de femmes. Pourtant pilule et libido ne feraient pas toujours bon ménage. Quelques notices mentionnent la baisse du désir sexuel comme un effet secondaire indésirable possible des contraceptifs hormonaux. Mais beaucoup de femmes se plaignent de n'avoir jamais été averties par leur médecin, et ainsi d'être passées à côté de leur sexualité pendant des années.

Sur un plan strictement biologique, l'action d'un contraceptif hormonal, en supprimant les fluctuations d'hormones du cycle menstruel, peut entraîner des changements sur la libido. Une baisse de libido confirmée par des études menées sur des rates.

Mais chez la femme, l'influence de l'environnement prend le pas sur les mécanismes d'ordre biologique. Lors d'une baisse de la libido, il faudrait le plus souvent rechercher les raisons psychologiques. Des raisons dont les femmes ont rarement conscience.

Il est donc difficile de cibler l'origine d'une baisse du désir sexuel tant les facteurs peuvent être multiples et les effets de la pilule variables d'une femme à l'autre. La meilleure solution reste d'en parler à son médecin qui proposera un changement de pilule, voire de mode de contraception.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :